Géographie du Costa Rica

wikipedia-1.jpgdaddy-002-1.jpg    République du Costa Rica  

 República de Costa Rica

                   recueillis par Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr)                                                                                                                      costa-rica.jpg Le Costa Rica, en forme longue la République du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica , est un pays d'Amérique centrale, bordé par le Nicaragua au nord, le Panama au sud-est, l'océan Pacifique à l'ouest et au sud et la mer des Caraïbes à l'est. Le Costa Rica est un pays neutre, le premier pays à avoir constitutionnellement supprimé son armée. Les habitants sont les Costariciens. Ils se surnomment les Ticos. La capitale est San José. La langue officielle est l'espagnol et la deuxième langue la plus parlée est l'anglais. La monnaie est le colon.

Devise nationale : ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! (Que vivent à jamais le travail et la paix !) - Langue officielle : Espagnol - Capitale : San José

- Forme de l’État République  

pdt-costa-rica-laura-chinchilla.jpg

- 49e présidente de la République du Costa Rica : Laura Chinchilla, Actuellement en fonction Depuis le 8 mai 2010

- Superficie : 51 100 km2 - Population : 4 563 538 hab. (2010) - Densité : 89 hab./km2 - Indépendance : de l’Espagne - Date : 15 septembre 1821 - Monnaie : Colon (CRC) - Fuseau horaire : UTC -6 - Hymne national : Noble patria, tu hermosa bandera.

     

Géographie

Le Costa Rica est organisé topographiquement en trois grands secteurs : une succession de cordillères (cordillère volcanique de Guanacaste, cordillère volcanique centrale, et cordillère de Talamanca qui culmine à 3 820 m au Cerro Chirripó) d'axe nord-ouest sud-est sépare les plaines lavées de la côte caraïbe, de la côte pacifique accidentée.

La Cordillère centrale compte une multitude de volcans actifs et éteints. Le Rincón de la Vieja (1 916 m) avec de nombreuses mares de boue sur ses flancs, le Tenorio (1 916 m), le Miravalles (2 208 m), le Turrialba (3 328 m)… Les trois plus visités sont le Volcán Poás (2 704 m), dont le cratère principal, occupé par un lac d'acide, est le plus large du monde (1 320 m de diamètre), l'Irazú (3 432 m) au lac d'acide vert, et l'Arenal (1 633 m), actif depuis 1968, près duquel sont construits de nombreux hôtels et thermes.

Dans la plaine élevée centrale (Meseta Central) du secteur de la cordillère, le Costa Rica est densément peuplé avec San José, Alajuela, Cartago et Heredia, quelques-unes des plus grandes villes du pays. Puerto Limón, sur la côte des Caraïbes, est le port le plus important du pays. San José, la capitale, compte 2 millions d'habitants avec sa grande banlieue.

 

La côte pacifique est la plus ouverte au tourisme balnéaire avec de nombreuses stations prisées par les riches Californiens (Tamarindo, Puntarenas, Quepos) et par les surfeurs en quête de vagues sensationnelles (Ollie's Point et Playa Grande au nord de Tamarindo, Jaco et Playa Hermosa dans la région de Puntarenas).

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (mai à novembre). Le Costa Rica est situé dans la zone intertropicale (entre 8 et 11° de latitude nord). Toutefois, d'un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu'à Puerto Limón sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an.

Distances

  • Frontières terrestres :
  • Distances maximales :
    • 270 km d'Ouest en Est,
    • 380 km du Nord au Sud.

Faune et flore

Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s'y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l'Instituto Nacional de Biodiversidad considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves1. Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribuent à préserver cette biodiversité.

Les réserves marines du Costa Rica sont le théâtre de braconnages de requins. Le documentaire Sharkwater montre l'intensité du trafic d'ailerons de requins. Des négociants taïwanais les achètent illégalement, pillant ainsi un des derniers sanctuaires de requins. Les importants investissements taïwanais au Costa Rica laissent supposer que le gouvernement ne fait pas de la lutte contre cette activité illégale une priorité de l'agenda de préservation de la faune et de la flore.

Cette diversité exceptionnelle est due à l'emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d'animaux. Les influences océaniques de l'océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l'abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleu électrique.

Le Costa Rica se classe parmi les 14 nations à avoir placé plus de 23 % de leur territoire sous protection (25,6 % de parc nationaux ou réserves écologiques). Ce pays a presque réussi à stopper la déforestation (75 % du territoire était recouvert de forêt en 1950, 25 % de nos jours) bien qu'il existe encore parfois des actions de déforestation illégales sévissant de manière épisodique au cours de l'année, qui ont lieu au sein même de réserves naturelles protégées

Espèces animales

Économie

L'économie du Costa Rica est dépendante du tourisme (deux millions de visiteurs par an) et de l'agriculture (bananes, agrumes, fruits tropicaux, tabac, café [sans doute l'un des meilleur du monde. Les plants soigneusement sélectionnés sont tous cultivés en biodynamie], sucre de canne, riz, huile de palme, cacao, ananas). Elle émerge de la récession en 1997 et montre depuis une forte croissance. La situation géographique du Costa Rica dans l'isthme centre-américain permet un accès aisé au marché nord-américain, puisque se trouvant sur le même fuseau horaire que Dallas et Chicago aux États-Unis. Il possède un accès maritime direct à l'Europe et à l'Asie.

Démographie

Migration et composition culturelle

La population est à 85 % d'origine espagnole ou latino-américaine ; un milliers d'Indiens subsistent seulement dans le Sud.

La population indigène représente aujourd'hui moins de 29 000 personnes, soit moins de 1 % de la population. Les descendants des ouvriers jamaïcains immigrants du XIXe siècle constituent une minorité anglophone représentant 3 % de la population (96 000 personnes). Un important groupe ethnique en croissance au Costa Rica est formé par des Nicaraguens qui représentent 10 % de la population. La majorité de ces immigrants du Nicaragua est constituée de refugiées du régime Sandiniste qui existait au Nicaragua et ils œuvrent maintenant comme travailleurs manuels. De nombreux immigrants allemands, polonais, italiens et juifs ont laissé une longue descendance au sein du pays, mais aujourd’hui, ce sont surtout des peuples amérindiens qui migrent vers le Costa Rica pour occuper des emplois saisonniers.

Le Costa Rica est partagé en sept provinces, divisées elles-mêmes en 81 cantons, eux-mêmes divisés en 470 districts :

  1. Alajuela
  2. Cartago
  3. Guanacaste
  4. Heredia
  5. Limón
  6. Puntarenas
  7. San José (capitale)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : mercredi 03 octobre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×