Géographie de Saint-Pierre-et-Miquelon

wikipedia-1.jpg dada-cam2.jpg      Saint-Pierre-et-Miquelon

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr)

 

 

 

Saint-Pierre-et-Miquelon est un archipel français d'Amérique du Nord situé dans l'océan Atlantique nord, à 25 km au sud de l’île de Terre-Neuve au Canada. Ancien département d'outre-mer puis collectivité territoriale à statut particulier, c'est aujourd'hui une collectivité d'outre-mer. L'archipel est composé de trois îles principales : Saint-Pierre, la plus petite des trois qui abrite cependant quatre-vingt-dix pour cent de la population, Miquelon et Langlade reliées entre elles par un isthme de sable (tombolo double) depuis le XVIIIe siècle et, plusieurs petites îles et îlots non habités et peut-être l'Île Verte (Terre-Neuve-et-Labrador).

Comme la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Clipperton, l'archipel est un des sept territoires français en Amérique et le seul en Amérique du Nord, dernière parcelle de l’ancienne Nouvelle-France.

Administration : Statut politique : Collectivité d'outre-mer de la France - Chef-lieu : Saint-Pierre

- Gouvernement :

nicolas-sarkozy.jpgpdt-sait-pierre-pm-stephane-artano.gifpdt-saint-pierre-patrice-latron.jpg

 Chief of State President : Nicolas SARKOZY, 16.5.2007  - present - Head of Government : President Terr. Council: Stéphane ARTANO, 21.2. 2007 – present - Préfet : Patrice Latron - Prés. du Conseil territorial : Conseil territorial : Stéphane Artano

- Superficie : 242 km2 - Population : (2011) 6 290 hab. - Densité : 25,2 hab./km2 - Langue(s) : Français - PIB  (2004) · PIB/hab. 26,000 - Monnaie : Euro - Fuseau horaire : UTC -3 - Domaine internet : .pm - Indicatif téléphonique :+508.

Géographie

C'est un petit archipel de huit îles, totalisant 242 km², bas et érodé (240 m au Morne de la Grande Montagne à Miquelon et 210 m à Saint-Pierre). Il est formé de roches volcaniques (Miquelon et Saint-Pierre) et de roches métamorphiques diverses (Langlade, p.île du Cap) (orogenèse et chaîne des Appalaches datant du Précambrien). L'aspect est rude, sauvage, avec des côtes échancrées, le tout profondément modelé par la grande glaciation quaternaire canadienne qui recouvrit également Terre-Neuve et l'estuaire du Saint-Laurent.

L'archipel est constitué essentiellement de la petite île de Saint-Pierre (26 km² avec les îlots contigus et 8 km du sud-ouest au nord-est) et de la plus grande île de Miquelon (216 km² et 40 km du nord au sud), elle-même formée de deux îles, Grande Miquelon (110 km²), au nord, dans la partie méridionale de laquelle se trouve la lagune du Grand Barachois, et Langlade (91 km²) au sud. Ces deux îles, aussi appelées Grande et Petite Miquelon sont reliées depuis 1783 par un long isthme sableux né probablement par les nombreuses épaves de navires qui se trouvent dans son entourage, et qui provoqua, au siècle dernier, de nombreux naufrages. L'intérieur est occupé principalement par des tourbières, des étangs, de rares espaces boisés formés principalement de résineux (seule forêt boréale française10). Une seule rivière digne de ce nom, la Belle Rivière, traverse Langlade du sud au nord.

D'autres petites îles ou îlots inhabités autour du port de Saint-Pierre au Sud-Est : l’île aux Marins (ancienne île aux Chiens et autrefois habitée), l’île aux Pigeons, l’île aux Vainqueurs et au nord de Saint-Pierre, le Grand Colombier. Plus au large, en direction de la péninsule Burin (Terre-Neuve), l'Île Verte est un îlot marquant la limite des eaux territoriales à la souveraineté incertaine. Le Canada y a érigé un phare.

Le géographe Henri Baulig qualifia ainsi l'archipel : "Malgré tout, avec ses 4.000 habitants sédentaires, avec ses maisons de bois aux vives couleurs, aux fenêtres basses éclairées par le sourire des fleurs, avec ses jardins amoureusement soignés, ses rues inégales où s’entendent, dans le claquement des sabots, les parlers de Normandie et de Bretagne, mêlés à l’accent plus vif du pays basque, Saint-Pierre est bien un morceau de la vieille France fixé aux rives américaines. »

Climat

Le climat des îles suit les évolutions de Terre-Neuve. C'est un climat océanique froid et humide (précipitations de 1 500 mm/an, taux d'humidité > 80 %) avec une forte modération maritime. Balayées rapidement par les dépressions atlantiques naissantes, la position de Saint-Pierre-et-Miquelon en fait un lieu d'affrontement entre les poussées d'air froid arctique et les masses d'air maritime plus douces. C'est également le lieu de rencontre du courant océanique chaud du Gulf Stream et celui froid du Labrador. Ainsi, il est rare de voir des températures inférieures à -10 °C l'hiver, la moyenne hivernale n'étant que de -3 °C, avec de fréquentes chutes de neige. La température moyenne l'été est de 16 °C, avec certains jours un brouillard très dense (les fameux bancs de brume de Terre-Neuve) pendant juin et juillet. Le facteur éolien ou refroidissement éolien est important.

Administration et institutions

Statut

L'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon est une collectivité d'outre-mer placée sous le régime de l'article 74 de la Constitution et dénommée « collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon »11.

Il ne s'agit donc ni d'un département, ni d'une région.

La collectivité est composée de deux communes : Saint-Pierre et Miquelon-Langlade. Mais le chef-lieu de l'ensemble du territoire se trouve à Saint-Pierre.

Le français est la seule langue reconnue et obligatoire pour les services officiels. Le pouvoir exécutif est décentralisé et largement transféré au président du conseil territorial qui dispose de certaines attributions à caractère législatif de portée locale mais aussi d'une totale autonomie aux plans douanier, fiscal et urbanistique.

Saint-Pierre-et-Miquelon ne fait pas partie intégrante de l'Union européenne (contrairement aux régions ultrapériphériques françaises reconnues par le Traité d’Amsterdam de 1997, c’est-à-dire actuellement pour la France, seulement les départements d'outre-mer) : son statut, par rapport à l’Union européenne, est celui des pays et territoires d'outre-mer (PTOM).

Pourtant les citoyens de cette collectivité territoriale possèdent un passeport français et européen en vertu de leur nationalité et de la Constitution française, et participent aussi (comme tous les citoyens français) aux élections des représentants français aux Parlement européen (comme à l’ensemble des autres scrutins nationaux).

Comme dans les régions françaises, sa monnaie officielle est l’euro, depuis 1999 (auparavant c’était le franc français), bien que la collectivité ne fasse pas partie du territoire de l'Union européenne (comme le sont par ailleurs les départements d’outre-mer français), ni de l’Espace Schengen. En effet, la collectivité territoriale n’a pas (comme les autres collectivités du Pacifique) de monnaie propre ni d’institut local d’émission monétaire : l’euro s’est simplement substitué de droit au franc français dès que ce dernier n’a plus eu cours, avec l’accord de la Commission européenne par une annexe au traité d’union monétaire concernant l’adhésion de la France à cette union qui détermine qu’elle est la seule à définir la monnaie légale sur le territoire (c’est aussi le cas pour les autres Pays et territoires d’outre-mer des autres pays membres de l‘Union européenne qui n’ont pas le statut européen de région ultra-périphérique).

Conseil territorial

Un conseil territorial qui exerce à peu près les mêmes compétences qu'un conseil régional et un Conseil général sur le reste du territoire français gère l'ensemble de la collectivité. Il comprend 19 membres élus, représentant deux circonscriptions qui correspondent aux deux communes : Saint-Pierre (15 conseillers) et Miquelon-Langlade (4 conseillers). Bien que celle-ci relève de l'article 74 de la Constitution, les lois de la République s'appliquent directement à Saint-Pierre-et-Miquelon (régime de l'inclusion législative) sauf dans certains domaines, notamment les impôts, le régime douanier, l'urbanisme et le logement12.

Il existe en outre, dans l'archipel un comité économique et social qui peut donner un avis sur les questions de son ressort, à la demande du conseil territorial.

Représentation nationale

La collectivité territoriale est représentée au Parlement de la République française avec :

Les électeurs du territoire participent également aux élections des députés représentant la France au Parlement européen.

Services de l’État

À Saint-Pierre, se situe la préfecture à la tête de laquelle se trouve un préfet représentant de l’État sur le territoire. Il est nommé par le Président de la République. La Justice dispose localement d'un Tribunal supérieur d'appel, d'un Tribunal de première instance et d'un Tribunal administratif.

Le chef des services d'éducation est un inspecteur d'académie dépendant de l'académie de Caen.

Les chambres consulaires ; chambre d'agriculture, chambre de métiers et de l'artisanat et chambre de commerce et de l'industrie sont regroupées au sein d'un établissement public ; la chambre d'agriculture, de commerce, d'industrie, de métiers et de l'artisanat (CACIMA de Saint-Pierre-et-Miquelon), gérée par des artisans, commerçants, agriculteurs, chefs d’entreprise élus par leurs pairs

Démographie

La population, en progression lente depuis la Première Guerre mondiale, comptait au 1er janvier 2011, selon les chiffres de l'INSEE, 6 290 habitants soit respectivement 5 675 et 615 habitants sur les communes de Saint-Pierre et Miquelon-Langlade14

Le français parlé ressemble à celui de Normandie et de Bretagne. Les habitants descendent très majoritairement de colons normands, bretons et basques. Si la descendance acadienne est modeste, on doit par contre souligner une filiation anglaise et irlandaise significative de la population, conséquence de nombreuses unions de ces colons avec de jeunes femmes venues de la côte voisine de Terre-Neuve pour tenir des emplois domestiques, notamment au XIXe siècle et jusqu'à la moitié du XXe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : mercredi 03 octobre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site