Géographie du Mexique

wikipedia-1.jpgdaddy-002-1.jpg  États-Unis mexicains

 Estados Unidos Mexicanos

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr)


Le Mexique, officiellement les États-Unis mexicains3,4, est une république constitutionnelle fédérale d’Amérique du Nord à régime présidentiel située au sud des États-Unis, dont il est en partie séparé par le Río Bravo, et bordé au sud par le Guatemala et le Belize. Avec selon le recensement de 2010 112 336 538 habitants, dont plus de 20 millions dans l'aire urbaine de sa capitale1, Mexico, le Mexique est le plus peuplé des pays d'expression espagnole.

Il est le troisième par la taille et le deuxième par sa population en Amérique latine.

En 2009, il est la quatorzième puissance économique mondiale avec un produit intérieur brut de 1 482 milliards de dollars USD

Langues officielles : Espagnol (de facto) et 62 langues indigènes ont la même valeur dans tout le territoire mexicain - Capitale : Mexico - Forme de l’État : République fédérale  - Président des États-Unis mexicains : Felipe Calderón Hinojosa, Actuellement en fonction Depuis le 1er décembre 2006  - Secrétaire du Gouvernement du Mexique Alejandro Poiré Romero, Actuellement en fonction Depuis le 17 novembre 2011 - Superficie :
1 972 550 km2 - Population : 112 336 538 hab (2010) - Densité : 57 hab./km2 - Indépendance : de l’Espagne – Déclarée : 16 septembre 1810 - Fin de la guerre d’indépendance de l’Espagne : 27 septembre 1821 - Monnaie : Peso mexicain ($) (MXN) -  Fuseau horaire : UTC -6 à -8 - Hymne national : Himno Nacional Mexicano.

Géographie

Le Mexique est un pays situé en Amérique du Nord. Il partage des frontières terrestres avec les États-Unis (3 326 km) au Nord et avec le Belize (193 km)38 et le Guatemala (962 km) au Sud. Il possède de nombreuses façades maritimes (10 143 km) notamment avec l’océan Pacifique et le golfe de Californie (7 338 km) à l’Ouest et avec la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique (2 805 km) à l’Est. La superficie totale du pays est de 1 972 550 km² en incluant environ 6 000 km² d’îles dans l’océan Pacifique, le golfe de Californie, la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique. La zone économique exclusive (ZEE) mexicaine s’étend sur 370 km à partir de chaque côte et totalise environ 2,7 millions de km². Le territoire comporte aussi quelques îles comme Guadalupe et Revillagigedo (Pacifique). On trouve aussi de nombreux volcans. Le pic de Orizaba culmine à 5 700 mètres, tandis que le point le moins élevé est la Laguna Salada qui se trouve à 10 mètres en dessous du niveau de la mer. Le pays est sujet aux tremblements de terre, parfois très violents.

Parmi les ressources naturelles, on trouve l’argent, le cuivre, le gaz naturel, l’or, le pétrole, le plomb et le zinc.

Relief[modifier]

Le Mexique est traversé par deux principales chaînes de montagne : La Sierra Madre Occidentale et la Sierra Madre Orientale. La Sierra Madre Occidentale à l’ouest est le prolongement de la Sierra Nevada de Californie et la Sierra Madre Orientale à l’est est le prolongement des Montagnes Rocheuses du Nouveau-Mexique et du Texas. Entre les deux principales chaînes de montagnes se trouve le plateau mexicain. La cordillère néovolcanique marque la limite sud des Sierra Madres occidentale et orientale. Le Mexique compte également d’autres chaînes de montagne moins importantes comme la chaîne californienne, la Sierra Madre del Sur, la Sierra Madre de Oaxaca, la Sierra Madre de Chiapas, et la Meseta Central de Chiapas.

Principales chaînes de montagne et plateau principal :

  • La Sierra Madre Occidentale s’étend sur 1 250 km à 50 km au sud de la frontière avec les États-Unis et rejoint la cordillère néovolcanique après le Rio Santiago. Le Cordillère néovolcanique traverse le centre du Mexique d’est en ouest. Au Nord, la Sierra Madre Occidentale est située à environ 300 km des côtes occidentales mais à proximité de la cordillère néovolcanique elle n’est plus qu’à 5 km de la côte pacifique. La Sierra Madre Occidentale s’élève à environ 2 250 mètres d’altitude avec des sommets atteignant 3 000 m.
  • La Sierra Madre Orientale commence à la frontière entre le Texas et le Mexique et continue sur 1 350 km jusqu’à atteindre le Cofre de Perote un des sommets principaux de la cordillère néovolcanique. Comme pour la Sierra Madre Occidentale, la Sierra Madre Orientale se rapproche progressivement des côtes en se rapprochant de l’extrémité sud. En effet, elle ne se situe plus alors qu’à 75 km du golfe du Mexique. La Sierra Madre Orientale s’élève à environ 2 200 mètres d’altitude avec des sommets atteignant 3 000 mètres.
  • Le plateau mexicain s’étend lui aussi de la frontière avec les États-Unis jusqu’à la Cordillère néovolcanique et occupe une vaste superficie entre les Sierra Madres Occidentale et Orientale. Le plateau fut divisé par le passé entre la Mesa del Norte et la Mesa Centra, néanmoins aujourd’hui les géographes considèrent ces deux parties comme appartenant au même plateau.
    • Le nord du plateau s’élève à environ 1 100 mètres d’altitude et s’étend du rio Bravo jusqu’à l’État de Zacatecas et l’État de San Luis Potosí. La région compte de nombreuses dépressions dont la plus grande est le Bolsón de Mapimi.
    • Le sud du plateau est plus haut puisqu’il s’élève à environ 2 000 mètres. Il comporte de nombreuses vallées qui ont été formées par d’ancien lacs. Plusieurs des plus importantes villes mexicaines comme Mexico ou Guadalajara sont situées dans ces vallées.
  • La Cordillère néovolcanique est une ceinture de 900 km de long et 130 km de large qui s’étend de l’océan Pacifique jusqu’au golfe du Mexique. La Cordillère commence au rio Bravo et continue jusqu’au sud de Colima où elle va vers l’est en suivant le 19e parallèle pour finir au centre de l’État de Veracruz. La région est caractérisée par une activité sismique importante et compte les sommets volcaniques les plus hauts. La Cordillère possède trois sommets dépassant les 5 000 mètres d’altitude : Pico de Orizaba (Pic d'Orizaba) ou Citlatépetl qui est le troisième plus haut sommet d’Amérique du Nord, le Popocatépetl et l’Iztaccíhuatl qui sont tous deux près de Mexico. La Cordillère néovolcanique est considérée comme la division géologique entre l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale.

Cours d’eau

Le Mexique a environ 150 fleuves et rivières ; les deux tiers se déversent dans l’océan Pacifique et le reste dans le golfe du Mexique ou la mer des Caraïbes. Malgré l’apparente abondance d’eau, les volumes d’eau sont répartis de manière très inéquitable à travers le pays. En effet, cinq rivières, (l’Usumacinta, la Grijalva, le Papaloapán, le Coatzacoalcos, et le Pánuco) totalisent 52 % du volume annuel moyen d’eau.[réf. nécessaire] Ces cinq rivières (actuellement très polluées) se déversent dans le golfe du Mexique. Seul le rio Panuco n’est pas dans le sud-est mexicain. Le Nord et le Centre du Mexique, qui couvrent 47 % du territoire et regroupent près de 60 % de la population, ont moins de 10 % des ressources d’eau du pays.[réf. nécessaire]

Le Mexique possède peu de cours d’eau navigables.

Le Río Grande est appelé « Río Bravo del Norte » par les Mexicains.

Climat[modifier]

Le Tropique du Cancer divise le pays en deux zones, l'une tempérée (climat subtropical humide) et l'autre au climat tropical. Le climat varie avec l’altitude. Les tierras calientes (terres chaudes), comprenant les plaines côtières, s’élevant jusqu’à environ 915 mètres. Au nord du 24e parallèle, les températures sont plus froides pendant les mois d’hiver, tandis qu’au sud, elles restent constantes le long de l’année. Elles varient néanmoins en fonction de l’altitude.

Les zones au sud du 27e parallèle :

  • Jusqu’à 1 000 mètres : (les côtes et la péninsule du Yucatan) ont une température moyenne comprise entre 24 °C et 28 °C. La température reste élevée toute l’année avec seulement 5 °C de différence entre les moyennes de températures d’hiver et d’été.
  • Entre 1 000 et 2 000 mètres : la température moyenne est comprise entre 16 °C et 20 °C. Les villes et villages à cette altitude au sud du 24e parallèle jouissent d’un climat relativement constant et d’agréables températures tout au long de l’année alors que les régions au nord ont un climat aux variations saisonnières plus marquées.
  • Au-dessus de 2 000 mètres : la température moyenne est comprise entre 8 °C et 12 °C dans la cordillère néovolcanique.

Les pluies varient beaucoup selon la situation géographique et les saisons. Aride ou semi-aride en Basse Californie, le Nord-Ouest de l’État de Sonora, les plateaux du Nord et une partie des plateaux du Sud. Il pleut dans ces régions en moyenne entre 300 et 600 millimètres par an. Dans les plateaux du Sud et notamment les régions les plus peuplées (comme Mexico et Guadalajara) il pleut en moyenne entre 600 et 1 000 mm. Les basses terres le long du golfe du Mexique reçoivent plus de 1 000 mm de pluies à l’année. La région au sud-est de Tabasco reçoit approximativement 2 000 mm de pluies à l’année. Il neige occasionnellement sur certains des plateaux du nord et des hauts sommets de la Sierra Madre Occidentale et de la Sierra Madre Orientale.

Saison humide ou saison des pluies :

Le Mexique connaît une saison humide (ou saison des pluies) et une saison sèche marquées. La saison des pluies dure, dans la majeure partie du pays, de juin à mi-octobre. Il pleut nettement moins le reste de l’année. Février et juillet sont respectivement le mois le plus sec et le plus humide. Par exemple, la ville de Mexico reçoit environ 5 millimètres de pluies en février et 300 mm en juillet. Les régions côtières, et spécialement celle du golfe du Mexique reçoivent leurs précipitations maximales en septembre. Tabasco enregistre plus de 300 mm de pluies pendant ce mois.

Une petite partie de la côte nord-ouest du Mexique autour de la ville de Tijuana possède un climat méditerranéen avec des brumes importantes et une saison des pluies en hiver.

Ouragans :

Le Mexique est situé dans la ceinture des ouragans et toutes les régions côtières sont susceptibles de subir une de ces tempêtes de juin à novembre. Les ouragans de la côte Pacifique sont moins fréquents et souvent moins violents que ceux qui affectent la côte est du pays. Plusieurs ouragans frappent chaque année les côtes du golfe du Mexique et de la mer des Caraïbes, avec des vents violents qui peuvent dépasser les 200 km/h, mettent en péril la vie des habitants et provoquent des dégâts importants aux hôtels et habitations de la région[réf. nécessaire].

Biodiversité

Le Mexique est un des 17 pays mégadivers identifiés en juillet 2000 par le programme des Nations unies pour l'environnement39. Avec 200 000 espèces différentes, le Mexique héberge 10 à 12 % de la biodiversité mondiale40.

Le Mexique est le premier pays en nombre d'espèces de reptiles avec 707 espèces connues, second en nombre d'espèces de mammifères avec 438 espèces, le quatrième en nombre d'espèces d'amphibiens avec 290 espèces et quatrième en nombre d'espèces de plantes41. Ce pays compte quelque 1 086 espèces d'oiseaux, dont 101 endémiques42. Le Mexique est également considéré comme le second pays en écosystèmes et le quatrième en nombre total d'espèces43. Près de 2 500 espèces sont protégées par la législation mexicaine43. Le gouvernement mexicain a créé le Sistema Nacional de Información acerca de la Biodiversidad, qui se charge d'étudier et de promouvoir l'utilisation substantiel des écosystèmes.

Au Mexique, 170 000 km² sont considérés comme des zones naturelles protégées. 34 réserves de biosphère (écosystèmes inaltérés), 64 parcs nationaux, 4 monuments naturels, 26 aires pour protéger la flore et la faune, 4 zones pour la protection naturelle et 17 sanctuaires (zone comportant une diversité riche en espèces)

Culture

La culture du Mexique est le résultat d'un mélange complexe de civilisation pré-colombienne et hispanique, auquel s'ajouta plus tard l'influence des États-Unis et, dans une moindre mesure, de l'Asie et de l'Afrique.

Religion

Le Mexique est un pays laïc. La grande majorité des Mexicains (88 %) sont catholiques et 6 % sont protestants et principalement concentrés à Mexico. Le christianisme populaire reste cependant imprégné des cultes indigènes ancestraux, figures vénérées et fêtes liturgiques s'hybridant (fête des morts, Vierge de Guadalupe, etc.). Le traditionnel jour des morts, bien que se déroulant à la Toussaint, n'est pas considéré au Mexique comme étant une fête religieuse.

Le judaïsme est présent au Mexique depuis des siècles. On dénombre aujourd’hui entre 45 000 et 60 000 juifs. L’islam est très minoritaire et est pratiqué principalement par les communautés immigrées de pays à majorité musulmane. Certains indigènes chiapanèques s’y sont convertis54.

La politique anticléricale du pays prit fin en 1991 avec l’adoption d’amendements constitutionnels qui accordent un statut légal aux institutions religieuses et autorisent notamment l’organisation d’écoles paroissiales.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mercredi 03 Octobre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site