Géographie de Haïti

wikipedia-1.jpgdaddy-002-1.jpg République d’Haïti  

 Repiblik Ayiti

 recueillis par Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr)

 

Haïti, en forme longue la République d'Haïti, en créole haïtien Ayiti et Repiblik Ayiti, est un pays des Grandes Antilles occupant le tiers occidental de l'île d'Hispaniola (soit 28 000 km2 environ). Sa capitale est Port-au-Prince.

La révolte des esclaves de Saint-Domingue est à l'origine de la création de la République d'Haïti qui devient en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire après l'abandon de l'île par l'armée de Napoléon Bonaparte. Haïti est aussi le seul pays francophone indépendant des Caraïbes. C'est aussi le premier pays noir à prendre son indépendance seul. De plus, Haïti a aidé son voisin la République dominicaine à prendre son indépendance.

Haïti est un pays en voie de développement, qui fait une expérience de démocratie naissante et qui tente de s'organiser et de se reconstruire après le violent séisme qui a dévasté un tiers de son territoire. Avec pourtant les mêmes conditions naturelles de départ que sa voisine, la République dominicaine, qui comparativement vit plutôt bien grâce au tourisme, Haïti a occupé la première destination touristique de la caraïbe dans les années 1950,1960 et 1970. Surnommé "La Perle des Antilles", il fut un temps le pays le plus visité des Antilles

Devise nationale : Liberté - Égalité - Fraternité - Langues officielles : Français, Créole haïtien  - Capitale : Port-au-Prince - Forme de l’État : République  - 56e président de la République d'Haïti : Michel Martelly, Actuellement en fonction Depuis le 14 mai 2011 - 16e Premier ministre haïtien, Garry Conille, Actuellement en fonction Depuis le 18 octobre 2011. - Superficie : 27 750 km2 - Population : 9 923 243 hab. (2009) - Densité : 367 hab./km2 - Indépendance : De la France - Date : 1er janvier 1804 - Monnaie : Gourde haïtienne (HTG) - Fuseau horaire : UTC -5 - Hymne national : La Dessalinienne.

Géographie

Le territoire d'Haïti est principalement constitué par la partie occidentale de l'île d'Hispaniola que l'on nomme également « Terre haute ou montagneuse », à laquelle vient s'ajouter un certain nombre d'autres îles et archipels4 tels que :

La Gonâve ;

– l'île de la Tortue ;

Les Cayemites ;

– l'Île-à-Vache.

Le relief de la « Terre montagneuse » est généralement constitué de montagnes escarpées avec de petites plaines côtières et des vallées. Comme pour l'île entière, celui de la République d'Haïti est formé de deux bandes montagneuses principales séparée par la Plaine du Cul-de-Sac : l'une au Nord, où s'élèvent la chaîne du Haut-Piton, le massif des Montagnes Noires et la chaîne des Matheux ; l'autre au Sud, constituée par le massif du pic la Selle et le massif de la Hotte.

Malgré la déforestation à grande échelle sur l'ensemble du territoire national, Haïti possède encore des zones boisées qui s'étendent sur le pays voisin qu'est la République dominicaine. Ainsi ces deux États partagent la forêt de pins de l'île d'Hispaniola qui couvre encore une partie du massif du Pic la Selle et du massif de la Hotte.

La partie centrale et l'Est forment un grand plateau d'altitude. Le principal fleuve haïtien est l'Artibonite.

Haïti (comme le reste de l'île d'Hispaniola) se trouve dans une zone sismiquement active, entre deux plaques tectoniques : la plaque nord-américaine au nord et la plaque caraïbe au sud, rendent le pays particulièrement vulnérable aux tremblements de terre. Celui du 12 janvier 2010, se révéla être le plus grand séisme jamais enregistré dans ce pays, dévastant notamment la région de la capitale Port-au-Prince, faisant plus de 200 000 morts, et des millions de sans abris.

Climat

Le climat est tropical. La saison des pluies s'étend d'avril à juin puis d'octobre à novembre. La saison des ouragans s’étend du mois de juin jusqu’à la fin du mois de novembre.

Le pays subit régulièrement des précipitations importantes et des ouragans. L'ouragan Jeanne qui a ravagé Haïti en septembre 2004 s'est soldé par un bilan provisoire de plus de 1 160 morts et 1 250 disparus. Les effets de la tempête aggravent les conditions de vie déjà difficiles de ce pays : 170 000 personnes manquent de quoi manger et boire, et les bananiers ont été en grande partie détruits par le cyclone, alors que le pays avait déjà souffert des pluies diluviennes en mai 2004 qui avaient entraîné le décès de 1 220 personnes.

Démographie

En 1790, la population de la colonie, alors nommée Saint-Domingue, s’élevait à environ 500 000 personnes dont 38 360 Européens et 28 370 Africains et hommes de couleur libres, aux côtés de 433 270 personnes ayant le statut d’esclave.

Dans les années 1880, elle comprenait environ 570 000 habitants.

La population d'Haïti serait estimée à 9 923 243 habitants5(recensement par estimation de 2009) dont plus de 43,6% seraient citadins.

Dans les années 2000, la plus grande agglomération est la capitale Port-au-Prince avec près de 2 300 000 habitants (est. 2009), suivie du Cap-Haïtien avec 250 000 habitants environ.

80 à 85% de la population haïtienne est d'ascendance Africaine tandis que les 15 à 20% restants sont issus de métissage (la plus grande proportion se trouvant dans le sud de l'ile) ou sont d'origine Européenne (Française, Italienne, Allemande, Polonaise, Portugaise, Espagnole). Une proportion de population d'origine Arabe, Arménienne, Juive ou encore Indienne et Asiatique est aussi constatée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : mercredi 03 octobre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×