Géographie de Bahreïn

wikipedia-1.jpgdada-cam2.jpg 

Royaume de Bahreïn

مملكة البحرين

 

Robert ANDRIANTSOA

robandriantsoa@yahoo.fr

Le Bahreïn (en arabe البحرين et مملكة البحرين, littéralement « les deux mers »), en forme longue le Royaume de Bahreïn, est un pays situé sur un archipel du Golfe Persique au Moyen-Orient dont l'essentiel du territoire est constitué par l'Île de Bahreïn. Celle-ci est reliée à son voisin le plus proche, l'Arabie saoudite, grâce à la chaussée du roi Fahd. Le 27 avril 2010, la population de l'archipel comptait 1 234 596 habitants, dont 666 172 expatriés (soit 54 % de la population)1. Localisée dans l'ouest du Golfe Persique, elle est dirigée par la famille royale d'Al Khalifa.

Langues officielles : Arabe - Capitale : Manama

- Forme de l’État :

pdt-bahrein-hamad-ben-issa-al-khalifa.jpgpdt-bahrein-pm-khalifa-ben-salman-al-khalifa.jpg

Monarchie  - 1er roi de Bahreïn (12e souverain) : Hamad ben Issa al-Khalifa, Actuellement en fonction Depuis le 14 février 2002 (12 ans, 9 mois et 7 jours) - 1er Premier ministre du Bahreïn : Khalifa ben Salman al-Khalifa, Actuellement en fonction Depuis le 16 décembre 1971

- Superficie : 665 km2 -  Population : 1 234 596 hab. (2008) - Densité : 1 857 hab./km2 - Indépendance : - Royaume-Uni – Date : 14 août 1971 - Monnaie : dinar bahreïni (BHD) - Fuseau horaire : UTC +3 -  Hymne national : Bahrainouna.

Géographie

Le Bahreïn est un pays situé sur un archipel du golfe Persique au Moyen-Orient. La capitale est Manama.

Localisation

Le royaume de Bahreïn est un État du Moyen-Orient. C'est un archipel du golfe Persique, à l'est de l'Arabie saoudite et à l'ouest du Qatar.

Il est situé par 26° 00′ nord et 50° 33′ est.

Sa superficie est de 665 km² 1. Étant entièrement insulaire, il n'a pas de frontière terrestre mais totalise 161 km de littoral.

L'archipel comptabilise un grand nombre d'îles, dont la principale est l'île de Bahreïn, on peut également citer parmi les autres îles importantes : Muharraq et l'Umm an Nasan, auxquelles on peut ajouter des archipels plus petits, tels les îles Hawar.

Les eaux territoriales sont encore sujettes à des litiges avec le Qatar depuis son indépendance :

  • Plate-forme continentale : limites à déterminer.
  • Eaux territoriales : 24 milles nautiques

Relief

Le pays est principalement composé d'une plaine désertique s'élevant progressivement en un plateau central modérément escarpé.

Le point le plus bas est au niveau de la mer (0 m, golfe Persique) et le point culminant est le Jabal ad Dukhan (122 m).

Climat

Le climat est aride. Les hivers sont doux et agréables, les étés très chauds et humides.

Des tempêtes de sable et des sécheresses périodiques constituent les risques naturels les plus fréquents.

Ressources naturelles

Deux types de ressources dominent l'économie: produits pétroliers (pétrole et gaz naturel) et produits de la mer (pêche et perles).

Les terres sont réparties comme suit (estimations de 2001) :

  • Terres arables : 2,82%
  • Terres cultivées : 5,63% (dont 50 km² de terres irriguées)
  • Forêts : 0%
  • Désert : 91,55%

Économie

L’économie de Bahreïn est fortement tributaire du pétrole qui représente 60 % des exportations du pays, 70 % des revenus du gouvernement et 30 % du PIB. La santé économique du pays fluctue avec la variation du prix de l’or noir : ainsi, pendant et après la crise du golfe Persique de 1990 à 1991. Une grande part des exportations se compose des produits pétroliers transformés à partir de brut importé. Avec des équipements de communication et de transport fortement développés, Bahreïn accueille de nombreuses multinationales ayant des activités dans la région. Le secteur du bâtiment, avec de nombreux projets, est un autre moteur de l’activité.

Néanmoins le chômage, particulièrement chez les jeunes, et l'épuisement des réserves de pétrole et d’eau souterraine sont des problèmes économiques à long terme.

Bahreïn possède un aéroport (Aéroport international de Bahreïn (Muharraq International), code AITA : BAH).

Démographie

En 2011, la population du pays est de 1,2 millions.

La moitié de la population du Bahreïn est composée d’Arabes nationaux (570 000 personnes) alors que 84 % des 666 000 étrangers proviennent surtout d'Iran ou de l'Asie du Sud-Est3,4. Les deux tiers de ces Asiatiques sont des hommes.

Religions

La religion d'État est l'Islam. Selon le recensement national officiel de 2001, la population serait à 81,2 % musulmane. Les chrétiens, en majorité issus de l'immigration, représenteraient 9 % des habitants, les 9,8 % restants se répartiraient entre les fidèles d'autres religions et les non-croyants. 30 juifs vivraient dans le pays.

Culture

La majorité des historiens[Qui ?] pense que l'île de Bahreïn pourrait être la Dilmun antique, un pays insulaire que l'on retrouve mentionné durant toute l'histoire de la Mésopotamie ancienne, depuis le IIIe millénaire av. J.‑C. jusqu'au milieu du Ier millénaire av. J.‑C., bien que l'île de Failaka au Koweït et, à un moindre titre, l’îlot de Tarut, sur les territoires côtiers du nord-est de la péninsule d'Arabie, soient également candidats. Dilmun pourvoyait les royaumes mésopotamiens en bois, en pierres précieuses et en cuivre mais ces produits venaient en fait d'autres régions, comme Magan (Oman) pour le cuivre ou Meluhha (la vallée de l'Indus), et ne faisaient que transiter par l'île. Dilmun est mentionnée dans de nombreux textes mythologiques mésopotamiens, en particulier dans Enki et Ninhursag qui attribue la création de Dilmun au dieu sumérien Enki (qui en fit sa résidence et un Jardin d'Abondance présentant des similitudes avec le paradis terrestre ou Jardin d'EdenDieu aurait créé l'Homme), dans le récit sumérien de la Création Enûma Elish (qui présente des parallèles marquées avec le récit de la Genèse), dans le Poème du Supersage où est décrit le mythe mésopotamien de la Création des hommes (créés, sur proposition du dieu Ea / Enki, à l’image des dieux, et façonnés dans de l’argile, argile auquel la déesse-mère Ninmah insuffla la vie), et dans le passage de l’Epopée de Gilgamesh où est décrit le Déluge : on y voit le héros de l'Arche, appelé Ziusudra / Atrahasis / Uta-Napishtim (alias Noé), aller s'établir dans le Jardin de Dilmun en compagnie d’Ea, après qu’Enlil le dieu suprême lui eut accordé l’immortalité.

Bahreïn est l'un des pays les plus actifs dans le domaine de l'art contemporain. Il compte 3 associations nationales pour les arts plastiques et un certain nombre de galeries. Le Centre d'art Riwaq est fondé en 1998 par Bayan Kanoo. Cet espace qui a commencé avec la structure d'une galerie présente la génération des jeunes artistes du pays (Waheeda Malullah, Anas Al-Cheikh). Un certain nombre d'entre eux ont participé à la Biennale de Charjah.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : dimanche 18 décembre 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site