Géographie de Birmanie

wikipedia-1.jpgdada-cam2.jpg 

République de l'Union du Myanmar

Pyidaungzu Myanma Naingngandaw

 

Robert ANDRIANTSOA

robandriantsoa@yahoo.fr

La Birmanie ou Myanmar, de son nom officiel République de l'Union du Myanmar en birman Pyidaungzu Myanma Naingngandaw, anciennement Union de Birmanie2, puis Union du Myanmar, est un pays d'Asie du Sud-Est continentale ayant une frontière commune avec le Bangladesh, l'Inde, la Chine, le Laos et la Thaïlande. Elle est bordée par la mer d'Andaman au sud et par le golfe du Bengale au sud-ouest, avec environ 2 000 kilomètres de côtes au total.

Le pays connaît depuis 1962 une succession de dictatures militaires4. De 1988 à 2011, la Birmanie a été officiellement dirigée par une junte militaire, considérée comme une des pires dictatures de la planète5,6. La junte a officiellement laissé la place en 2011 à un pouvoir civil dirigé par l'un de ses anciens membres, mais le poids de la hiérarchie militaire reste prépondérant dans les faits7. Les États-Unis et l'Union européenne imposent encore des sanctions au pays pour punir les violations des droits de l'homme.

En français, « Birmans » qualifie tous les citoyens du pays (Burmese en anglais), qu'ils soient Birmans ethniquement issus de l'ancien royaume de Birmanie (Burman en anglais) ou des territoires rattachés à celui-ci par l’occupant britannique.

Devise nationale : Le bonheur se trouve dans une vie harmonieusement disciplinée - Langues officielles : Birman - Capitale : Naypyidaw

- Forme de l’État :

pdt-monde-birmanie-Thein-Sein1.jpg

République  - 8e président de la République de l'Union de Birmanie : Thein Sein, Actuellement en fonction Depuis le 30 mars 2011 (8 mois et 16 jours)

- Superficie : 676 578 km2 - Population : 48 137 741 hab. (2010)  - Densité : 71.15 hab./km2 - Indépendance : du Royaume-Uni - Date : 4 janvier 1948 -  Monnaie : Kyat (MMK) - Fuseau horaire : UTC +6h30 - Hymne national : Gba Majay Bma : (Nous aimerons la Birmanie).

Dénomination

Le pays est devenu indépendant du Royaume-Uni le 4 janvier 1948 avec pour nom officiel en anglais Burma, en forme longue Union of Burma. Le nom officiel en birman est Myanmar, Myanmah () ou Bama (), suivant le registre de langue utilisé : tous deux désignent historiquement l'ethnie birmane, mais Myanmar est littéraire, alors que Bama ou Bamar sont plus familiers. C'est de Bamar que viennent l'anglais Burma et le français Birmanie.

Le mot Myanmar, dont la première trace remonte au roi Kyanzittha8 en 1102, fait référence aux anciens habitants mythiques du pays et non plus seulement au groupe ethnique birman[réf. nécessaire]. Plus exactement, Myan Ma signifie le pays merveilleux créé par ces « esprits-habitants mythiques » (Bya Ma). Avec cette dénomination et l'usage du mot « Union », le caractère multi-ethnique de l'État est souligné.

Le pays est devenu la République socialiste de l'Union de Birmanie le 4 janvier 1974, avant de redevenir l'Union de Birmanie le 23 septembre 1988. Le 18 juin 1989, le nom officiel en anglais a été changé en Union du Myanmar par le pouvoir dictatorial des généraux, mais ce changement controversé n'est pas reconnu par l'opposition politique et plusieurs pays anglophones, ni par un voisin comme la Thaïlande.

Le 21 octobre 2010, la junte militaire a modifié le nom en République de l'Union du Myanmar, ainsi que le drapeau et l'hymne national.

En français, l'usage oral du mot Birmanie reste majoritaire, et on utilise presque toujours les adjectifs dérivés de ce mot : birman, birmane. L'usage oral et écrit des adjectifs myanmarais et myanmaraise est rarissime. Le nom officiellement utilisé par l'Organisation des Nations unies ou la Suisse est Myanmar, tandis que la France et le Canada utilisent le nom Birmanie (néanmoins, les médias canadiens, belges et français utilisent indifféremment Birmanie et Myanmar).

Géographie

Comme la plupart des pays d'Asie du Sud-Est, la Birmanie (République de l'Union du Myanmar) possède une géomorphologie et un réseau hydrographique d'orientation nord-sud, qui ont conditionné l'occupation humaine.

Relief

L'essentiel des reliefs est orienté nord-sud, isolant le pays de l'Inde à l'ouest, et de la Thaïlande, à l'est. Le nord, montagneux, annonce l'Himalaya. On y trouve le Hkakabo Razi, qui culmine à 5581 mètres, ce qui en fait le plus haut point du pays mais aussi de toute l'Asie du Sud-Est. A l'est, les montagnes de l'état Shan forment une continuité avec celles de la Thaïlande et du Laos (elles sont d'ailleurs peuplées de Thaïs).

Les seules plaines se trouvent au centre et au sud du pays, le long des fleuves et dans les estuaires : l'Irrawaddy, berceau de la puissance birmane proprement dite, et le long des côtes, au sud-est, domaine historique des Môns.

Principaux cours d'eau

L'Irrawaddy est l'artère vitale de la Birmanie. Il prend sa source dans les hautes terres de l'État de Kachin et s'écoule sur quelque 2 000 km avant de se jeter dans la mer d'Andaman en se divisant en de nombreuses branches. Le fleuve est navigable jusqu'à Bhamo, dans le sud de l'État Kachin.

Son affluent la Chindwin naît de plusieurs ruisseaux dans le nord de la Région de Sagaing et se jette dans l'Irrawaddy entre Mandalay et Pagan. Les navires peuvent la remonter jusqu'à Maw Leik. Au delà, seuls les petits bateaux peuvent continuer. Durant la saison sèche (de février à mai), les grands bateaux ne peuvent naviguer que jusqu'à Kalewa.

La Sittang naît de plusieurs ruisseaux dans les montagnes de Pégou et les collines de l'État Kayin et du sud de l'État Shan et se jette dans le golfe de Martaban, la partie nord de la mer d'Andaman. La rivière n'est pas navigable pour les bateaux de passagers en raison de ses forts courants et de ses rapides. Certains segments de la rivière ainsi que ses affluents sont utilisés pour le transport de rondins.

La Salouen prend sa source en Chine et traverse les États Shan, Kayah, Kayin, Môn et se jette dans le golfe de Martaban près de Moulmein. Il forme la frontière entre la Thaïlande et l'état Kayin. Les grands bateaux de passagers peuvent la remonter jusqu'à Shwe Gun en hautes eaux (de juin à novembre). Sa partie nord est faite de rapides et de forts courants dans les montagnes.

Le Mékong forme la frontière entre le Laos et l'état Shan.

 Géographie physique

La Birmanie partage ses frontières terrestres avec la Chine (2185 km), avec la Thaïlande (1800 km), avec l'Inde (1463 km), avec le Laos (235 km), et enfin avec le Bangladesh (193 km) pour un total de 5876 km.

La Birmanie est le plus vaste État de l’Asie du Sud-Est continentale. Il comprend une longue plaine centrale, où vit la majeure partie de la population, et sa partie la plus large ne dépasse pas 960 km. Cette plaine est bordée d'espaces montagneux, ainsi à l’ouest, la chaîne de l’Arakan.

La région de l’intérieur, qui s’ordonne autour du bassin de Mandalay où convergent Irrawaddy et Chindwin et d’où sort le Sittang, est connue sous le nom de Haute Birmanie, cœur historique du pays. La région côtière (zone alluvionnaire du delta de l’Irrawaddy et plaine du Sittang), bordée de nombreuses îles, est connue sous le nom de Basse Birmanie. Dans les régions périphériques, montagneuses, la forêt domine.

Son point le plus haut est le Hkakabo Razi, qui culmine à 5881 m, et son point le plus bas la mer d'Andaman, avec 0 m.

Divisions administratives

La Birmanie est partagée en sept « régions11 » (hunkhu ou ) et sept États (chiu ou ). Chaque État ou région se subdivise en communes, districts et villages. Les principales villes : Rangoon, Mandalay et Pagan sont divisées en communes.

Régions

Les sept régions forment ce que les Birmans appellent la « Birmanie proprement dite » (Burma proper en anglais), c'est-à-dire le pays des Birmans. Ce sont :

États

Les sept États correspondent chacun à un des autres grands groupes ethniques qui peuplent la Birmanie et sont :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site