Géographie d'Arabie Saoudite

wikipedia-1.jpgdada-cam2.jpg  

Royaume d’Arabie saoudite

المملكة العربية السعودية

 

Robert ANDRIANTSOA                                                                                          

robandriantsoa@yahoo.fr

L’Arabie saoudite, en forme longue le Royaume d'Arabie saoudite3, en arabe المملكة العربية السعودية, est le plus grand des pays de la péninsule arabique avec une superficie de plus de 2 millions de km².

Le pays est limitrophe de l’Irak, de la Jordanie, du Koweït, d’Oman, du Qatar, des Émirats arabes unis, puis du Yémen, et est bordé par la mer Rouge et le golfe Persique.

Devise nationale : Il n'y a de divinité que Dieu et Mohammed est son messager. - Langue officielle : ArabeCapitale : Riyad

- Forme de l’État :

pdt-arabie-saoudite-abdullah.jpg

Monarchie absolue  - 6e roi d'Arabie saoudite : Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud : عبد الله بن عبد العزيز آل سعو,دActuellement en fonction Depuis le 1er août 2005 (6 ans, 4 mois et 12 jours)

- Superficie : 2 149 690 km2 (2011) - Population : - Densité : 13,34 hab./km2 - Indépendance : Unification  - Date : 23 septembre 1932 - Monnaie : Riyal saoudien (SAR) - Fuseau horaire : UTC +3 - Hymne national : Aash Al Maleek.

Géographie

Le Royaume occupe 80 % de la péninsule Arabique. En 2000, l'Arabie saoudite et le Yémen ont signé un accord afin de concrétiser leur frontière commune, source de discorde jusque là. Une grande partie des frontières sud avec les Émirats arabes unis et l'Oman ne sont pas clairement établies d'où la difficulté à correctement calculer la superficie du royaume saoudien. Le gouvernement parle de 2 217 949 km² mais d'autres estimations varient de 1 960 582 jusqu'à 2 240 000 km². Pour autant le pays est considéré comme le 14e par sa superficie.

Contrairement à l'idée reçue, la géographie de l'Arabie saoudite ne se résume pas à un immense désert. L'Arabie Saoudite a un territoire plus varié que ça. De la région côtière occidentale (Tihamah), les terres s'élèvent jusqu'à une chaîne de montagne (Jabal al Hejaz) par-dessus lequel s'étend le plateau de Nejd dans la partie plus centrale. L'Asir - région du sud - possède des montagnes s'élevant jusqu'à 3 000 mètres et est réputée pour avoir le climat le plus frais et humide du pays. L'Est est, quant à lui, plutôt rocailleux avec des étendues de sables en continuité jusqu'au golfe Persique. L'hostile Rub' al Khali (le Quart Vide) est un désert s'étendant dans le sud du pays et ne contiendrait que très peu de vie.

Relativement peu peuplé, la plupart des terres varie entre désert et zone semi-aride occupé par une traditionnelle population bédouine. Ici, la végétation se limite à de maigres plantes et autres herbes. Dans tout le pays, moins de 2 % des terres y sont cultivables. Les centres de populations se retrouvent surtout le long des côtes Est et Ouest et quelques oasis densément peuplés dans l'intérieur du pays comme Hofuf ou Buraydah. Dans le reste du pays, il est difficile d'y trouver beaucoup d'habitants bien que l'industrie pétrolière y ait bâti quelques communautés artificielles. L'Arabie saoudite n'a aucun lac ou rivières permanentes, bien que sa grande ligne côtière s'étende sur 2 640 km de la mer Rouge au golfe Persique offrant ainsi de nombreux récifs de coraux et une large biodiversité côtière et aquatique.

Les animaux locaux se résument aux chats sauvages, loups, hyènes, babouins et bouquetins dans les hauteurs du pays. On retrouve des oiseaux dans les oasis. Les côtes offrent une riche vie marine.

Climat

L’Arabie saoudite a globalement un climat désertique, avec des températures diurnes très élevées et une forte chute de température pendant la nuit. Les températures estivales moyennes sont d'environ 45 ° C, mais peuvent atteindre 54 ° C. En hiver, la température descend rarement en dessous de 0 ° C. Au printemps et en automne, la chaleur est tempérée, avec des températures moyennes autour de 29 ° C. Les précipitations annuelles sont extrêmement faibles.

La région de l'Asir diffère, en raison de la mousson de l'océan Indien, généralement entre octobre et mars, avec une moyenne de 300 millimètres de pluies durant cette période, soit environ 60 pour cent des précipitations annuelles

Biodiversité

La faune comprend des mammifères comme des loups, hyènes, mangoustes, babouins, lièvres, rats des sables et gerboises. Les plus gros animaux sont les gazelles, les oryx et les léopards qui, relativement nombreux avant les années 1950, sont actuellement des espèces en voie de disparition, à cause de la chasse en véhicules motorisés.

Parmi les oiseaux les plus courants, on trouve faucons (qui sont capturés et entraînés pour la chasse), aigles, vautours, ganga et bulbuls.

Il existe plusieurs espèces de serpents, dont beaucoup sont venimeux, et de nombreux types de lézards.

La vie marine, dans le golfe Persique, est variée.

Les animaux domestiques sont les chameaux, moutons, chèvres, ânes et poules.

Vu le climat, la vie végétale naturelle de l'Arabie saoudite se compose essentiellement de petites herbes et d'arbustes nécessitant peu d'eau. On note cependant quelques petites zones herbeuses et des arbres dans le sud de l'Asir. Le palmier dattier (Phoenix dactylifera) est très répandu.

Économie

L'Arabie saoudite est membre de l'OPEP. Les revenus pétroliers du pays s'élevaient à 150,3 milliards de dollars en 200514. Le pays compte environ 6 millions d'immigrés bénéficiant de peu de droits12.

Démographie

La population du pays est estimée à 27 millions d'habitants dont 5,5 millions de travailleurs étrangers. En réalité, il n'existe aucun chiffre fiable. Ce chiffre de 27 millions est sans doute largement surestimé : l'Arabie saoudite tient à justifier ses prétentions de puissance régionale en gonflant ces chiffres, notamment face au Yémen (le poids lourd démographique de la péninsule), ainsi qu'à l'Égypte et à l'Iran. D'autre part, la proportion d'immigrés est probablement plus grande que ce que l'Arabie saoudite en dit (comme l'expliquent les ouvrages Géopolitique de l'Arabie saoudite d'Olivier Da Lage, avec un exposé assez détaillé des difficultés à établir les vrais chiffres, et L'Énigme saoudienne de Pascal Ménoret) qui estime à un tiers la population immigrée.

Jusque dans les années 1960, la majorité de la population était nomade. Du fait de la croissance du niveau de vie, 95 % de la population a aujourd'hui un mode de vie sédentaire.

La population est très jeune : l'âge médian serait, en 2007, de 21,4 ans. Ethniquement parlant, elle serait essentiellement composée d'Arabes. Les travailleurs immigrés non-arabes représenteraient 20 % de la population et viendraient principalement du Bangladesh, du Pakistan, des Philippines, d'Inde ou d'Indonésie.

Religion

L'islam sunnite est la religion d'État du royaume. Les statistiques officielles font état de 100% de sunnites parmi les musulmans mais dans les faits le sunnisme serait pratiqué par 85 à 90% de musulmans, le reste professant le chiisme (principalement duodécimain)16,17, dont la pratique est tolérée dans la province orientale d'ach-Charqiya, et notamment dans la ville de Qatif.

Tout autre culte religieux non-musulman est formellement interdit12 (l'entrée sur le territoire saoudien de personnes de confession juive, voire athée, est même proscrite18) et la constitution du royaume favorise uniquement et obligatoirement l'islam.

Outre l'islam, les religions les plus pratiquées dans le royaume, uniquement dans la sphère privée, sont :

  • Le christianisme, avec plus d'un million de chrétiens, principalement des travailleurs immigrés philippins,
  • L'hindouisme, essentiellement des travailleurs immigrés d'origine indienne (1,8 million d'Indiens)19,16.

De plus, l'accès des villes de La Mecque et Médine est uniquement réservé aux musulmans.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : dimanche 18 Décembre 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site