Géographie de la Corée du Sud

dada-cam2.jpgwikipedia-1.jpgRépublique de Corée

Daehan Min-guk

robertandriantsoa@yahoo.fr - dadaroby24@gmail.com

carte-coree-du-sud-copie.jpg

 Devise nationale : La prospérité pour le peuple

Langue officielle Coréen Capitale Séoul

pdt-coree-sud-lee-myung-bak.jpgpm-coree-sud-kim-hwang-sik.jpg

- Forme de l’État République : - Président : Lee Myung-bak (né le 19 décembre 1941 à Osaka, au Japon) est le dixième et actuel président de la République de Corée (actuellement détenteur du 17e mandat présidentiel depuis la création de la fonction). Il a servi en tant que 31e maire de Séoul et est actuellement membre du Grand parti national. Il reçoit le 13 mai 2011 la distinction de docteur honoris causa de l'Université Paris Diderot.

- Premier ministre : Kim Hwang-sik ; né en 1948 dans le district de Jangseong) est un homme politique sud-coréen. Il est l'actuel Premier ministre de la République de Corée, depuis le 1er octobre 2010.

- Superficie : 99 274 km2 - Population :
48 754 6571 hab. - Densité Classé 26e : 488 hab./km2 - Indépendance : - Date 1re République
15 aout 1948 - Monnaie Won (KRW) - Hymne national Aegukga.

La Corée du Sud, en forme longue la République de Corée, en coréen Daehan Min-guk, (hangeul), (hanja), est un pays d'Asie de l'Est qui couvre la moitié sud de la péninsule coréenne. Sa capitale est Séoul. La langue officielle est le coréen dont l'écriture est le hangul ou hangeul et la monnaie le won.

Au nord, son unique frontière terrestre d'une longueur de 238 km avec la Corée du Nord, est constituée par la zone démilitarisée (DMZ).

Actuellement, la Corée du Sud est classée douzième puissance économique mondiale selon le calcul du produit intérieur brut en parité de pouvoir d'achat et quinzième selon le critère monétaire traditionnel.

Géographie

La République de Corée ou Corée du sud est située à l'est de l'Asie, sur la moitié méridionale de la péninsule coréenne avançant en saillie hors de l'extreme orient de la masse de terre asiatique. Le seul pays adjacent est la République populaire démocratique de Corée au nord avec 238 km de frontière le long de la zone démilitarisée (DMZ). La Corée du sud est surtout entourée par l'eau et possède donc 2 413 km de littoral le long de trois mers, la mer Jaune à l'ouest, la mer de Chine du sud-ouest au sud-est, et à l'est la mer du Japon (ou mer de l'Est pour les Coréens). Avec 98 480 km², la Corée du Sud est légèrement plus petite que la Bulgarie. 290 km² de la Corée du sud sont occupés par l'eau douce. Les coordonnées approximatives sont 37° nord, 127° 30 est. La Corée du Sud possède près de 3 000 îles réparties à l'ouest et au sud de la péninsule.

Géographie physique

Le territoire sud-coréen est composé à 70 % de montagnes, orientées dans l'axe nord-sud, rendant les communications est-ouest difficiles. Le mont Halla (Hallasan), sur l'île de Jeju, est le point culminant de la Corée du Sud avec 1950 m. Sur le continent le mont Jiri (Jirisan) est le point culminant en Corée du Sud avec 1915 m, suivi du mont Seorak (Seoraksan) avec 1708 m. À la différence du Japon ou des provinces septentrionales de la Chine, la péninsule coréenne est géologiquement stable. Il n'y a aucun volcan actif et il n'y a eu aucun tremblement de terre fort.

Le Nakdong est le plus long fleuve de la Corée du Sud (521 kilomètres). Le fleuve de Han, qui traverse Séoul, est de 514 kilomètres de long, et le fleuve de Geum est de 401 kilomètres de long. D'autres fleuves principaux incluent l'Imjin, qui traverse la Corée du Nord et la Corée du Sud et forme un estuaire avec le fleuve de Han : le Bukhan, un tributaire du Han qui sort également de la Corée du Nord et le Somjin. Les fleuves principaux coulent du nord au sud ou est-ouest et finissent dans la mer Jaune ou le détroit de Corée. Ils tendent à être larges et peu profonds avec de grandes variations saisonnières de débit. Pour la Corée du Nord on peut reprendre exactement les mêmes critères.

Climat

La Corée du Sud a un climat subtropical humide mais avec quatre saisons distinctes.

Les hivers sont froids et secs de décembre à février avec des chutes de pluie et de neige occasionnelles.

Le printemps commence fin mars début avril lorsque les arbres reverdissent. De mars à mai, le temps est très clément.

Les étés sont chauds et humides avec une végétation abondante. En juin les températures atteignent 20 °C. La mousson commence habituellement vers la fin juin pour se terminer vers la fin juillet. Le mois d'août reste chaud et humide avec moins de précipitations.

L'automne commence fin septembre, les vents continentaux arrivent et un climat clair et sec permet à la saison automnale d'être avec le printemps la période la plus agréable de l'année. En octobre le panorama coloré des arbres devient éblouissant.

Ressources naturelles

La Corée du Sud produit du charbon, du tungstène, du graphite et du molybdène.

  • Utilisation des terres
    • terres arables : 19 %
    • récoltes permanentes : 2 %
    • pâturages permanents : 1 %
    • forêts et regions boisées : 65 %
    • autres : 13 % (1993 est.)
  • Terres irriguées : 13 350 km² (1993 est.)

Géographie humaine

Il y a environ 50 millions d'habitants en Corée du Sud, avec une densité de 492 habitants au km². La population est surtout située dans les villes, principalement les agglomérations de Séoul et de Pusan.

30 000 Mongols vivent et travaillent en Corée du Sud, d'où ils envoient leur salaire à leur famille restée en Mongolie.

Principales villes

Le niveau de vie s'est grandement améliorée en Corée de Sud, concomitamment à la croissance du nombre de citadins : 28 % de la population en 1961, 83 % en 2011.

Sur les 49 millions de Coréens, plus de 22 millions vivent dans la mégapole de Séoul dont 10,3 dans la capitale même. Son métro la relie à des villes comme Suwon au sud ou Gimpo (aéroport intérieur) et surtout Incheon à l’ouest (la liaison avec l’aéroport international a été bouclée en 2006).

Si le pays a une densité très élevée, les principales villes se trouvent sur un axe nord-ouest / sud-est, entre Séoul-Incheon et Pusan en passant par Daejeon et Daegu. Le quart nord-est du pays ne compte que Chuncheon comme grande ville, sans que celle-ci rayonne vraiment sur la région.

Daejeon s’impose comme un nœud de circulation vital, et ce n’est pas un hasard si les deux premières lignes du TGV coréen (le Korea Train Express) inauguré en 2004 passent par cette ville :

Villes à plus de 750 000 habitants en 2005 (intra-muros) :

Transports

Chemin de fer

Le réseau ferroviaire sud-coréen comptait en 2002, 3 127 km de voies ferrées (dont 675 km de voies électrifiées). Le 31 mars 2004 a été inauguré la LGV (ligne à grande vitesse) entre Séoul et Daegu de 235 km pour le KTX (utilisant la même technologie que le TGV) avec une amélioration de la ligne classique jusqu’à Pusan (Busan sur la carte) soit un total de 412 km. Cette LGV comporte 83 tunnels — dont deux de 17 et 20 km — et 148 viaducs.

Routier

La Corée du Sud possède un réseau de 88 775 km de routes, dont 1 889 km d’autoroutes, sur lesquelles circulent plus de 14 millions de véhicules immatriculés.

Environnement

Des mouvements de défense de l'environnement se sont développés en Corée du Sud depuis les années 1980.

Faune et flore

Le tigre, qui aurait disparu du sud de la Corée en 1922, a été réintroduit en Corée du Sud en 1986. Par ailleurs, l'hibiscus syriacus est un des emblèmes de la Corée du Sud, cette fleur étant originaire de la Corée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : samedi 19 mai 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site