Europe Centrale

wikipedia-1.jpgdaddy-002-1.jpgEurope centrale et orientale

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (robertandriantsoa@yahoo.fr)

Depuis les années 1990, la plupart des pays européens dont la majeure partie du territoire s'étend à l'est du 15e degré de longitude Est sont parfois collectivement désignés sous l'appellation Pays d’Europe centrale et orientale (PECO). Toutefois, la Suède, la Finlande, la Grèce et Chypre ne sont pas considérés comme des PECO malgré leur situation géographique, cette notion étant généralement réservée aux anciens pays du bloc de l'Est et aux États européens issus de la dislocation de l'Union soviétique comme les Pays baltes, ainsi que de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie.

La pertinence de cette notion est aujourd'hui discutée car elle désigne un ensemble qui ne recouvre plus aucune unité politique ou monétaire, très hétérogène sur le plan économique, et tout aussi divers du point de vue culturel ou linguistique. Hormis leur situation géographique sur le continent européen, ces pays n'ont pour seul point commun que leur conversion à l'économie de marché à la chute des régimes communistes à la fin du siècle dernier, mais, pour certains analystes comme Vaclav Havel ou Czesław Miłosz, les 45 à 70 ans de dictature à parti unique, de pénuries et de répression, suivies de deux décennies d'ultra-libéralisme sans entraves, régimes peu propices au développement des sociétés civiles, de la démocratie et de l'état de droit, constituent un élément géo-historique suffisamment fédérateur (« Schicksalsgemeinschaft » : "communauté de destin" en allemand) pour justifier ce regroupement.

On désigne habituellement comme PECO :

sont membres de CEI et tous les auteurs ne les considèrent pas comme des PECO : certains en excluent la Russie, d'autres toute la CEI.

Mitteleuropa

Cette notion est à distinguer de l’Europe centrale et de l’Europe médiane (« Mitteleuropa », mais ce terme, de par son association à l'expansionnisme allemand, a pris une connotation négative). Même si tous les PECO ont été communistes, PECO ne signifie pas « Pays ex-communistes » : d'ailleurs les républiques anciennement communistes d’Asie centrale, la Mongolie, la Chine, la Corée du Nord, le Laos, le Vietnam, le Cambodge, l'Éthiopie et Cuba qui ont été ou sont encore communistes, ne sont pas des PECO.

Europe centrale

L'Europe centrale est la région d'Europe située entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest. Elle représente un centre historique de l'Europe, à ne pas confondre avec son centre géographique qui se situe à mi-chemin entre l'océan Atlantique et les monts Oural.

Pays localisés en Europe centrale

Historiquement, la Mitteleuropa (littéralement Europe médiane bien que ce concept ne recouvre pas exactement la Mitteleuropa qui se caractérisait par la présence de minorités germaniques dispersées) regroupe les Empires centraux que sont l'Empire allemand, l'Empire Austro-Hongrois et la République des Deux Nations (auxquels on ajoute parfois la Suisse, l'Alsace-Lorraine et la partie nord de l'Italie qui fut sous domination autrichienne). La guerre froide redessinant les frontières géostratégiques de l'Europe et plaçant à l'ouest l'Autriche et la plus grande partie de l'Allemagne, on a parfois tendance à exclure ces deux pays de la définition centre-européenne. Il n'est pas impossible qu'avec l'intégration des nouveaux entrants dans l'Union européenne, l'ancienne définition soit de nouveau utilisée.

Les pays généralement considérés comme faisant partie de l'Europe centrale sont1 :

La Croatie et la Roumanie se considèrent aussi parfois comme pays d'Europe centrale. La Roumanie est considérée comme faisant partie de de l’Europe de l'Est par l'OTAN, bien que, pour des raisons culturelles et historiques, la plupart des géographes la placent dans les Balkans (donc en Europe du sud), même si seuls 6,5 % du territoire de la Roumanie, à savoir la Dobrogée, fait partie de la péninsule balkanique sensu stricto3. La moitié de ces deux pays (les régions Slavonie, Transylvanie, Banat, Crisana, Marmatie et la Bucovine) sont sans aucun doute en Europe centrale, de par leur passé autrichien et hongrois.

L'Alsace et la Lorraine sont aussi généralement considérées d'un point de vue historique comme appartenant à l'Europe centrale.

La Voïvodine serbe, le nord-ouest de l'Ukraine et l'extrême ouest de la Biélorussie et la Lituanie sont parfois assimilés à l'Europe centrale, pour des raisons de proximité religieuse (prédominance des cultes catholique et uniate), culturelle et historique (ces territoires ont jadis été englobés dans les frontières de la République des Deux Nations et l'Empire austro-hongrois).

Tous ces pays appartiennent à l’ensemble dénommé Pays d'Europe centrale et orientale (PECO), à l'exception de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site