Pays de l'Europe

 

 

Madagascar l'Île Empreinte

  Les Pays de l'Europe

INSTITUTIONS 

Le système institutionnel de l'Union Européenne est unique et ne saurait être comparé à celui d'un de ses Etats membres. Son fonctionnement repose sur 7 institutions européennes et plusieurs organes qui ont chacun un rôle bien défini.

Le Parlement europée

Seule institution de l'Union européenne élue directement par les citoyens, le Parlement européen (PE) est composé de 736 députés et exerce trois pouvoirs fondamentaux : législatif, budgétaire, contrôle politique des autres institutions européennes.

Le Parlement européen représente un peu plus de 500 millions d'habitants des 27 Etats membres de l'Union européenne (UE). En tant qu’institution représentative des citoyens européens, le Parlement constitue l'un des principaux fondements démocratiques de l’UE.

Missions

Le Parlement européen exerce, conjointement avec le Conseil de l'Union européenne, les fonctions législative et budgétaire. Il fait évoluer la réflexion sur des problèmes de société et, au travers de ses résolutions, exerce un rôle d'impulsion politique.

LISTE DES ETATS MEMBRE DE L'UE

Les 27 pays membres de l'Union européenne sont de tailles différentes et présentent des modes d'organisation institutionnelle variés. Ensemble, ils forment l'Union européenne, un espace de plus de 500 millions d'habitants et d'environ 4 280 000 km².

 Le centre géographique de l'UE à 27, calculé par l'IGN, se trouve en Allemagne, au sommet d'une colline du canton de Gelnhausen en Hesse.

Comptant parmi les membres fondateurs de la construction européenne, l’Allemagne a su faire de la promotion du projet européen la pierre de touche de sa réconciliation avec les ennemis des deux guerres mondiales et le socle de la restauration de sa souveraineté et de sa légitimité. Konrad Adenauer, chancelier de 1949 à 1963, se fit le fervent défenseur des étapes successives de la construction communautaire, CECA, CED et CEE.

 La volonté d’entente renforcée du couple franco-allemand au travers du renforcement des coopérations intergouvernementales, des concertations et des projets culturels lui a souvent valu de jouer le rôle de moteur de l’Europe et il s’est exprimé d’une seule voix dans les couples de dirigeants célèbres, Adenauer- De Gaulle, Giscard d’Estaing- Schmidt ou encore Kohl-Mitterand.

drape-allemagne.jpgpdt-allemend-wulff-bundespraesident.jpgpdt-allemand_pm.jpg

Allemagne : - Capitale : Berlin - Superficie : 357 026 Km² - Population : 81,8 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957 - Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Christian Wulff (Président - candidat commun de l'Union chrétienne-démocrate (CDU/CSU) et du Parti libéral démocrate (FDP)); Mme Angela Merkel (Chancelière - Union chrétienne-démocrate (CDU/CSU)) - Monnaie : Euro - Découpage administratif : 16 Länder dont 3 villes-Etat, 32 Regierungsbezirke, 323 Landkreise, 14865 communes. - Indicatif téléphonique : 00 49

L’Allemagne est une république fédérale de type parlementaire composée de 16 Länder fédérés, régie par la Loi fondamentale de 1949. A Berlin, la capitale fédérale, siège le Parlement bicaméral qui se compose du Bundestag et du Bundesrat, constitué des représentants des Länder. Angela Merkel (CDU) est devenue la première "Bundeskanzlerin" de la République fédérale allemande en novembre 2005. Elle a formé un gouvernement de "grande coalition" pendant quatre ans, rassemblant chrétiens-démocrates et sociaux-démocrates. A l'automne 2009, elle a été reconduite sans difficulté à ses fonctions de chancelière après la victoire de son parti, la CDU, aux élections législatives allemandes organisées le 27 septembre 2009. Cette fois-ci, c'est un gouvernement dit de "petite coalition" - Chrétiens-démocrates de la CDU/CSU avec les libéraux du FDP - qui dirige la première puissance économique européenne.
Horst Köhler était président de la République Fédérale d’Allemagne depuis 2004, ayant été réélu le 23 mai 2009. Il a démissionné le 31 mai 2010 après des propos controversés sur l'action de l'Allemagne en Afghanistan. Christian Wulff lui a succédé. 

drape-autriche.jpgpdt-autriche-heinz-fischer.jpgautriche-werne-faymann.jpg

Autriche :  Capitale : Vienne - Superficie : 83 871 Km² - Population : 8,40 millions - (Eurostat - 2011) -Adhésion : 1995 - Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Heinz Fischer (Président fédéral - Parti social-démocrate (SPÖ)); M. Werner Faymann (Chancelier - Parti social-démocrate (SPÖ)) - Monnaie : Euro - Découpage administratif : 9 Länder, 99 autorités administratives de districts, 2359 communes dont 14 villes à statut spécial. - Indicatif téléphonique : 00 43 L’Autriche est une république fédérale de type parlementaire constituée de 9 provinces fédérées, régie par la Constitution de 1920, rétablie en 1945. Les élections législatives anticipées de novembre 2002 au Nationalrat, principale chambre du parlement bicaméral, qui comprend également le Bundesrat, avaient abouti à la reconduction de la coalition entre le Parti conservateur (ÖVP) et le parti populiste de Jörg Haider (FPÖ) qu’il a quitté en avril 2005 pour fonder le BZÖ. A partir de janvier 2007, à la suite du "mariage de raison" entre les les sociaux-démocrates (SPÖ) et conservateurs (ÖVP), Alfred Gusenbauer a assumé la Chancellerie fédérale. Les sociaux-démocrates ont laissé en échange les grands ministères aux conservateurs. Les législatives de 2008 ont confirmé ce rapport de force, et l'alliance gauche-droite a perduré avec cette fois Werner Faymann (SPÖ) à sa tête. Le Président de la République, élu au suffrage universel direct pour six ans, est Heinz Fischer depuis 2004. 

drap-monde-belgique.jpgalbert-ii.jpgpdt-belgique-pm-yves-leterme.jpg

Belgique : Capitale : Bruxelles - Superficie : 30 518 Km² - Population : 10,91 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957 - Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. le Roi Albert II; M. Yves Leterme (CDV - Parti chrétien démocrate flamand) nommé premier ministre le 25 novembre 2009, gouvernement en affaires courantes depuis le 26 avril 2010 - Monnaie : Euro - Découpage administratif : 3 communautés, 3 régions, 10 provinces, 589 communes.- Indicatif téléphonique : 00 32

 La Belgique est une monarchie constitutionnelle fédérale. Albert II en est le roi depuis 1993. Elle est dotée d’un parlement bicaméral, où la Chambre des représentants et le Sénat, tous deux élus au suffrage universel direct, ont des compétences similaires. L’Etat fédéral exerce essentiellement les fonctions régaliennes. Parmi les six entités fédérées, les trois Régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles-capitale) sont compétentes dans les domaines économique et territorial, et les trois Communautés (flamande, française et  germanophone) sont responsables de la culture, de l’enseignement et de la langue.
Le pouvoir exécutif fédéral est exercé par le Premier ministre et son gouvernement. Guy Verhofstadt, Flamand de tendance libérale démocrate (membre du VLD), a été Premier ministre de 1999 à 2008. Il a pris lors de sa première élection la tête d'un gouvernement regroupant, pour la première fois libéraux, socialistes et écologistes dans une coalition. Il a été réélu en juin 2003.
Après la démission de Guy Verhofstadt le 20 mars 2008 et celle de Yves Leterme le 19 décembre 2008 , le roi Albert II de Belgique a nommé le chrétien-démocrate flamand Herman Van Rompuy au poste de Premier ministre. Mais le 19 novembre 2009, Herman Van Rompuy est choisi par les 27 chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, réunis en conseil à Bruxelles, pour devenir le premier président permanent du Conseil européen à compter du 1er janvier 2010. Il présente sa démission au roi le 25 novembre 2009, et est alors remplacé par Yves Leterme. Le retour au gouvernement d'Yves Leterme est cependant bref puisque la Belgique traverse une nouvelle crise politique au printemps 2010 suite au conflit entre francophones et néerlandophones sur des questions linguistiques concernant l'arrondissement judiciaire et circonscription électorale de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Le 22 avril 2010, Yves Leterme présente de nouveau sa démission, que le roi accepte le 26 avril après une tentative avortée de médiation. Des élections anticipées sont prévues pour le 13 juin 2010, quelques semaines avant que la Belgique prenne pour six mois la présidence du Conseil de l'Union. Le parti pour l'indépendance flamande les ayant remportées, mais étant dans l'impossibilité de former une coalition, il n'y a toujours pas de nouveau gouvernement en Belgique à l'heure actuelle.

drape-bulgarie-jpg.jpgpdt-monde-bulg_parvanov.jpgpdt-bulgarie-pm-boiko-borisov.jpg

Bulgarie :  Capitale : Sofia - Superficie : 110 944 Km² - Population : 7,50 millions -  (Eurostat - 2011) -Adhésion : 2007

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement: M. Gueorgui Parvanov (Président de la République - gauche) ; M. Boïko Borissov (Premier ministre - Centre-droit (GERB))
  • Monnaie : Lev -  Découpage administratif : 28 régions, 260 communes - Indicatif téléphonique : 00 359

 La Bulgarie (Balgarija) est une république de type présidentiel, organisée par la constitution de 1991.
Boïko Borissov (centre-droit (GERB) assure la fonction de Premier Ministre depuis 2009, responsable devant l’Assemblée Nationale élue pour 4 ans. Le Président de la République, Gueorgui Parvanov (Parti socialiste), a été élu en 2002 et réélu en octobre 2006, au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans.
Il sera remplacé le 23 janvier 2012 par Rossen Plevneliev, élu le 30 octobre 2011 à la tête de l'Etat.

drape-chypre-150x100.jpgpdt-chypre-dimitris-christofias.jpg

Chypre : Capitale : Nicosie - Superficie : 9 251 Km² - Population : 0,80 million - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Demetris Cristofias, Parti progressiste des travailleurs (AKEL)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 6 districts, 33 villes, 85 communes. - Indicatif téléphonique : 00 357

 La République de Chypre, indépendante en 1960, est divisée depuis l'intervention turque de 1974. Le nord de l'île échappe au contrôle effectif du gouvernement de la République, seule reconnue par la communauté internationale.
Créée en 1983, la "République turque de Chypre-Nord" n’est reconnue que par Ankara. Les Chypriotes grecs sont regroupés au Sud  (750 000 en 2006) ; au Nord, se trouvent les Chypriotes turcs et de nombreux immigrants de Turquie (sans doute 250 000 en 2006). Dimítris Christofias, Parti progressiste des travailleurs (AKEL), a été élu président de la République de Chypre lors du 2e tour de l'élection présidentielle du 24 février 2008, recueillant 53,37 % des suffrages, contre 46,63 % à son adversaire, Ioannis Kasoulidès (Rassemblement démocratique, DISY). Dimítris Christofias succède ainsi à Tassos Papadopoulos. Quant à la communauté chypriote turque, l'ancien Premier ministre Derviş Eroğlu a remplacé Mehmet Ali Talat, élu en 2005, à la tête de l'Etat à la suite de l'élection du 18 avril 2010.

drape-danemark.jpgpdt-monde-danemerk-marguerite-II.jpgpdt-danemark-pm-helle-thorning-schmidt.jpg

Danemark :  Capitale : Copenhague - Superficie : 43 098 Km² - Population : 5,56 millions - (Eurostat - 2011) -Adhésion : 1973

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. la Reine Margrethe II ; M. Lars Løkke Rasmussen (Premier ministre - Parti libéral (Venstre))
  • Monnaie : Couronne danoise - Découpage administratif : 5 régions, 98 communes. - Indicatif téléphonique : 00 45

 Le Danemark est une monarchie constitutionnelle.
Margrethe II en est la reine depuis 1972. Les élections législatives anticipées du 8 février 2005 ont reconduit le Premier ministre Anders Fogh Rasmussen et la coalition gouvernementale (partis Libéral et Conservateur) soutenue au Folketing (Parlement monocaméral élu pour 4 ans en moyenne) par l'extrême droite représentée par le Parti du Peuple danois (PPD).
Désirant s'affranchir de cette dépendance à l'extrême droite, Anders Fogh Rasumssen a dissolu le Folketing deux ans plus tard, donnant lieu à des élections anticipées le 13 novembre 2007, que son parti a de nouveau gagnées. Le 5 avril 2009, il démissionne suite à sa nomination comme secrétaire général de l'OTAN, et laisse la place à son ministre des Finances Lars Løkke Rasmussen, actuellement en poste.

drape-espagne.jpgpdt-monde-espagne-juancarlos1.jpgpdt-monde-espagne-PM-zapatero1.jpg

Espagne :  Capitale : Madrid - Superficie : 505 997 Km² - Population : 46,15 millions -  (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1986

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. le Roi Juan Carlos Ier ; M. José Luis Rodriguez Zapatero (Président du gouvernement - Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE))
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 17 communautés autonomes, 50 provinces, 8092 municipalités. - Indicatif téléphonique : 00 34

L’Espagne est une monarchie parlementaire instaurée après la transition démocratique de la fin des années 70.
Le roi Juan Carlos Ier règne depuis 1975. José Luis Rodríguez Zapatero (Parti socialiste ouvrier espagnol, PSOE) est le chef du gouvernement depuis 2004, après la victoire de son parti aux élections législatives. Il est responsable devant le Congrès des députés, qui forme avec le Sénat les Cortes, le Parlement espagnol. Le PSOE a à nouveau remporté la majorité législative en mars 2008, et M. Zapatero a été reconduit dans ses fonctions. Mais le 7 avril de la même année il procède à un vaste remaniement ministériel qui voit le départ de Pedro Solbes, ministre de l'Économie et des Finances, et le retour au pouvoir central de Manuel Chaves, président de la Junte d'Andalousie depuis 1990. Peu avant, le 1er mars, son parti avait perdu les régionales en Galice face au Parti populaire, avec qui il avait toutefois fait alliance pour ravir le pouvoir au Parti nationaliste basque dans la Communauté autonome du Pays basque.
Le 16 octobre 2010, le PSOE conclut un accord de stabilité durable avec le Parti nationaliste basque (PNV) et la Coalition canarienne (CC) apportant aux socialistes le soutien de 8 députés, soit un de plus que le nombre de sièges manquant pour atteindre la majorité absolue au Congrès des députés.
Il procède, quatre jours plus tard, à un nouveau remaniement ministériel, afin de renforcer le poids politique de son gouvernement, préparer la reprise économique et communiquer sur les mesures d'austérité mises en œuvre.
Vivement critiqué suite à la présentation de son plan d'austérité,  José Luis Zapatero annonce le 2 avril 2011 qu'il ne sera pas candidat à sa succession. Il ajoute que son successeur sera désigné lors d'un processus de primaires internes qui se déroulera après les élections régionales du 22 mai. Deux personnalités socialistes sont alors en tête dans la course à sa succession : le ministre de l'Intérieur, Alfredo Pérez Rubalcaba, et la ministre de la Défense, Carme Chacón. C'est M. Rubalcaba qui remporte ces primaires.
Quelques jours plus tard, le 29 juillet, le Premier ministre annonce la dissolution du Parlement et l'organisation d'élections législatives anticipées pour le 20 novembre 2011.
Le pays est composé de 17 Communautés Autonomes qui disposent chacune de leurs propres institutions et d'importantes compétences. L'Espagne est membre de l'OTAN et de l'Union européenne. 

drape-estonie.jpgpdt-monde-estonie-Toomas-Hendrik-Ilves.jpgpdt-monde-estonie-PM-thumbs_Andrus_Ansip.jpg

Estonie : Capitale : Tallinn - Superficie : 43 698 Km² - Population : 1,34 million -  (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Thomas Hendrik Ilves (Président de la République) ; M. Andrus Ansip (Premier ministre - Parti de la Réforme (R))
  • Monnaie : Euro (depuis le 1er janvier 2011) - Découpage administratif : 15 comtés, 241 communes. - Indicatif téléphonique : 00 372

L'Estonie (Eesti) est une république parlementaire. L'ancien député européen Toomas Hendrik Ilves (social-démocrate) en est le président depuis son élection par un collège électoral en octobre 2006. Le Premier ministre Andrus Ansip (Parti de la Réforme) assume les responsabilités gouvernementales depuis mars 2005. Son gouvernement est composé d'une coalition entre son parti libéral et la droite et la gauche. 

drape-finlande.jpgpdt-monde-finlande-kuva_tarjahalonen.jpgpdt-monde-finlande-PM-katainen.jpg

Finlande : Capitale : Helsinki - Superficie : 338 144 Km² - Population : 5,37 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1995

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : Mme Tarja Halonen (Présidente de la République - Parti social démocrate (SDP)) ; M. Jyrki Katainen (Premier ministre - Parti de la coalition nationale)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 6 provinces, 20 régions, 446 communes. - Indicatif téléphonique : 00 358

 La Finlande (Suomi-Finland) est une république de caractère mixte, présidentielle  et parlementaire. Le Président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans.
Depuis 2000, le pays est dirigé par Tarja Halonen (sociale-démocrate), réélue le 30 janvier 2006. Le Premier Ministre est désigné par le parlement monocaméral, l'Eduskunta, élu pour quatre ans. Jyrki Katainen du Parti de la Coalition nationale (Kok) assure la fonction de chef du gouvernement depuis le 22 juin 2011.
Depuis 2000, une nouvelle constitution restreignant les prérogatives présidentielles est entrée en vigueur.

drape-france.jpgpdt-monde-france-Nicolas.jpgpdt-monde-france-PM-francois-fillon2.jpg

France : Capitale : Paris - Superficie : 544 000 Km² - Population : 65,07 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Nicolas Sarkozy (Président de la République - UMP) ; M. François Fillon (Premier ministre - UMP)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 26 régions (dont quatre outre-mer), 100 départements (dont 4 départements d'Outre-Mer), 1 territoire d'Outre-Mer, 4 collectivités d'Outre-Mer, et 1 collectivité à statut particulier, 36 779 communes. - Indicatif téléphonique : 00 33

 La Constitution de la Vème République place la France à mi-chemin entre système présidentiel et système parlementaire. Le Président, élu au suffrage universel direct  pour une durée de cinq ans, dispose de pouvoirs étendus, notamment en matière de politique étrangère.
Nicolas Sarkozy (UMP) a été élu Président de la République en mai 2007. Le Premier ministre dirige l’action gouvernementale sous l'autorité du Président de la République. François Fillon (UMP) occupe cette fonction depuis mai 2007.

drape-grece.jpgpdt-monde-grece_Papoulias.jpgpdt-monde-grece-George-Papandreou.jpg

  Grèce : Capitale : Athènes - Superficie : 131 625 Km² - Population : 11,32 millions - (Eurostat - 2010) - Adhésion : 1981

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Karolos Papoulias (Président - Parti socialiste grec (Pasok)) ; M. Geórgios Papandréou (Premier ministre - Pasok)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 13 régions, 52 départements, 133 communes rurales. - Indicatif téléphonique : 00 30

 Depuis 1974 et la fin de la dictature, la Grèce (Hellas) est une république parlementaire. La chambre unique du parlement, élue pour quatre ans, investit le Premier Ministre.
Depuis février 2005, le président de la République est Karolos Papoulias. Le Premier ministre, Georges Papandréou (Pasok, le parti socialiste grec), est à la tête du gouvernement depuis octobre 2009.
La vie politique grecque se caractérise  par une bipolarisation de la compétition électorale entre la Nouvelle Démocratie et la gauche socialiste (PASOK).

drape-hongrie.jpgpdt-monde-hongrie-Viktor-Orbn.jpgpdt-monde-hongrie-Viktor_Orban_.png

  Hongrie : Capitale : Budapest - Superficie : 93 029 Km² - Population : 9,98 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Pal Schmitt ; M. Viktor Orbán (Premier ministre - Droite (Fidesz))
  • Monnaie : Forint - Découpage administratif : 7 régions, 19 comitats (départements), 3168 communes. - Indicatif téléphonique : 00 36

 La Hongrie (Magyarorszag) est une république parlementaire monocamérale.
Elle est présidée par Pal Schmitt depuis août 2010. Le premier ministre indépendant Gordon Bajnai a été nommé à la tête du gouvernement le 14 avril 2009, pour mettre en place un programme d'austérité visant à sortir le pays de la profonde crise économique qu'il traverse. Un an avant les prochaines élections, il remplace le très impopulaire Ferenc Gyurcsány, élu en 2004. Suite aux élections du 29 mai 2010, Viktor Orbán, du partie de droite Fidesz, lui a succédé, fort d'une majorité historique au parlement (plus des 2/3).
Le régime parlementaire hongrois a évolué depuis une décennie vers un système marqué par la prépondérance du Premier ministre. Le Parlement, pour le renverser, doit désigner simultanément son successeur. Le Président joue avant tout un rôle d’arbitre et le Parlement monocaméral doit partager certaines prérogatives (comme l’initiative des lois) avec l’exécutif. L’équilibre des pouvoirs apparaît assez stable dans la pratique.

drape-irlandais.jpgpdt-monde-irlande-Mary-McAleese.jpgpdt-monde-irlande-PM-enda-kenny1.jpg

Irlande : Capitale : Dublin - Superficie : 69 797 Km² - Population : 4,48 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1973

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : Mme Mary Mc Aleese (Présidente - Parti républicain (Fianna Fail)) ; M. Enda Kenny (Premier ministre - Fine Gael)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 4 provinces, 26 comtés, 114 autorités locales. - Indicatif téléphonique : 00 353

 L'Irlande ("Eire" en langue gaélique) est une république parlementaire, avec toutefois un président élu au suffrage universel direct pour sept ans. Le Premier ministre est responsable devant la Chambre des Représentants élue pour cinq ans, qui constitue le Parlement avec le Sénat.
L’île est présidée par le travailliste Michael D. Higgins élu le 27 octobre 2011. Il succède à Mary McAleese, à la tête du pays depuis 14 ans.
La Constitution accorde le statut de langue officielle à la langue irlandaise. La partie nord-est de l’île (l'Irlande du Nord) appartient au Royaume-Uni.

drape-italie.jpgpdt-monde-italie-Giorgio_Napolitano-M.jpgpdt-monde-italie-PM-Silvio_Berlusconi2.png

Italie : Capitale : Rome - Superficie : 301 336 Km² - Population : 60,62 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Giorgio Napolitano (Président) ; M. Silvio Berlusconi (Premier ministre)
  • Monnaie : Euro- Découpage administratif : 20 régions, 103 provinces, 8 103 communes. - Indicatif téléphonique : 00 39

L’Italie est une république parlementaire bicamérale. Le président de la République, Giorgio Napolitano, qui a succédé le 15 mai 2006 à Carlos Azeglio Ciampi, jouit de pouvoirs relativement limités.
Romano Prodi, ancien président de la Commission européenne était Président du Conseil depuis le 16 mai 2006. A la suite d'élections législatives anticipées, Silvio Berlusconi a été investi nouveau chef du gouvernement italien le 8 mai 2008. Franco Frattini a été nommé chef de la diplomatie, dans un gouvernement qui ne compte que quatre femmes.

drape-lettonie.jpgmonde-lettonie-pdt-andris-berzins.jpgmonde-lettonie-pm-valdisdombrovskis.jpg

  Lettonie : Capitale : Riga - Superficie : 64 589 Km² - Population : 2,22 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Valdis Zatlers (Président) ; M. Valdis Dombrovskis (Premier ministre)
  • Monnaie : Lat - Découpage administratif : 5 régions, 26 districts, 535 communes. - Indicatif téléphonique : 00 371

La Lettonie est une république parlementaire. Valdis Zatlers a été élu président de la République le 31 mai 2007, succédant à Vike-Freiberga. Valdis Dombrovskis (leader de la droite libérale) assure la fonction de Premier ministre depuis le 26 février 2009.
La Lettonie est, des trois Etats baltes, celui dont la structure démographique a été le plus modifié par l'annexion soviétique. Le pays compte 41 % de non-Lettons, dont 35 % de russophones 

drape-lituanie.jpgpdt-monde-lituanie-Dalia_Grybauskaite.jpgpdt-lituanie-pm-kubilius-andrius.jpg

Lituanie : Capitale : Vilnius - Superficie : 62 678 Km² - Population : 3,24 millions  (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : Mme Dalia Grybauskaite (Président -Indépendante) ; M. Andrius Kubilius (Premier ministre - Parti conservateur)
  • Monnaie : Litas - Découpage administratif : 10 comtés, 60 communes. - Indicatif téléphonique : 00 370 -

 En octobre 1992, la Lituanie (Lietuva) a adopté par référendum une constitution qui instaure une démocratie parlementaire. Celle-ci comprend un parlement de 141 membres, le Seimas, élu à un scrutin mixte (mélangeant pour moitié proportionnelle et pour moitié système majoritaire à deux tours), devant lequel est responsable le gouvernement, et un Président de la République élu au suffrage universel, doté de pouvoirs limités, mais qui peut, sous des conditions précises, dissoudre le Parlement.
Partis de gauche et conservateurs se sont succédés au pouvoir, les premiers gouvernant de 1992 à 1996 et les seconds de 1996 à 2001. Les partis de gauche ont de nouveau gouverné de 2001 à 2004. L’élection présidentielle anticipée de juin 2004 (suite à la destitution de M. Rolandas Paksas) a de nouveau porté M. Valdas Adamkus à la tête de l’Etat. Le gouvernement formé en juillet 2006 est mené par Gediminas Kirkilas.
Le 27 novembre 2008 le parlement lituanien a désigné Andrius Kubilius comme premier ministre. Il est entré en fonction le 9 décembre 2008, et se trouve à la tête d'une coalition de centre-droit.
Le 17 mai 2009, pour la première fois dans l'histoire du pays, c'est une femme, Dalia Grybauskaite, qui a remporté l'élection présidentielle avec 68,2%. Agée de 53 ans, elle était commissaire européenne au Budget.

drape-luxembourg.jpgpdt-luxembourg-henri.jpgpdt-luxembourg-pm-juncker.jpg

  Luxembourg :Capitale : Luxembourg - Superficie : 2 586 Km² - Population : 0,51 million - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.A.R. le Grand Duc Henri ;  M. Jean-Claude Juncker (Premier ministre - Parti Chrétien Social (PCS))
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 3 districts, 12 cantons, 118 communes. - Indicatif téléphonique : 00 352

Le Grand-Duché de Luxembourg est une monarchie constitutionnelle.
Les prérogatives du Grand-Duc, Henri de Luxembourg, sont déléguées au Premier ministre. Chef du gouvernement depuis 1999, Jean-Claude Juncker (Parti chrétien-social) assure son troisième mandat. 

drape-malte.jpgpdt-malte-george-abela-1.jpgpdt-malte-pm-lawrence-gonzi.jpg

Malte : Capitale : La Valette - Superficie : 315 Km² - Population : 0,41 million - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. George Abela (Président - les présidents maltais sont obligatoirement apolitiques) ; M. Lawrence Gonzi (Premier ministre - parti nationaliste (PN))
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 3 régions, 68 communes. - Indicatif téléphonique : 00 356

 Dix ans après son indépendance dans le cadre du Commonwealth, Malte devient une république parlementaire en 1974, marquée par un fort bipartisme et organisée sur le modèle britannique.
Le gouvernement de Lawrence Gonzi, de centre-droit, affiche des positions proeuropéennes. Le parti "chrétien, démocratique et nationaliste" (Christian Democratic Nationalist Party) du Premier ministre a été réélu en mars 2008, Lawrence Gonzi reste chef du gouvernement. George Abela est le président de la République maltaise depuis le 4 avril 2009, date à laquelle il a pris ses fonctions.

drape-pays-bas.jpgpdt-pays-bas-beatrix.jpgpdt-pays-bas-netherlands-rutte.jpg

Pays-Bas : Capitale : Amsterdam - Superficie : 41 528 Km² - Population : 16,65 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1957

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. la Reine Beatrix Ière ; M. Mark Rutte (Parti populaire pour la liberté et la démocratie, VVD)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 12 provinces, 496 provinces. - Indicatif téléphonique : 00 31

 Les Pays-Bas (Nederland) sont une monarchie parlementaire de longue tradition. Beatrix I en est devenue reine en 1980. Depuis 2002, le Ministre-président (Premier ministre) est Jan Peter Balkenende (Parti chrétien démocrate).
Dans ce système bicaméral, l’élection de la deuxième chambre qui est le cœur de la politique gouvernementale, à la proportionnelle intégrale, pour quatre ans, aboutit très fréquemment à la formation de gouvernements de coalition. Comme d’autres pays membres, les Pays-Bas ont été confrontés dans les dernières années à la percée électorale de mouvements populistes d’extrême droite, en particulier le parti de Pim Fortuyn en 2002.

Les élections de 2006 et la formation d'un gouvernement de coalition

Des élections législatives anticipées ont eu lieu le 22 novembre 2006. La coalition des forces de gauche (Parti du travail/Parti socialiste/Gauche verte) ont remporté au total 65 sièges, soit 11 de moins que la majorité absolue. De leur côté, les formations du gouvernement sortant (Appel chrétien-démocrate/Parti populaire pour la liberté et la démocratie) ont obtenu 63 députés. Aucune coalition ne dispose donc de la majorité absolue et n'est en mesure de former seule un gouvernement.
Le 3 janvier 2007, le Premier ministre néerlandais a ouvert officiellement des discussions sur la formation d'un nouveau gouvernement avec le Parti travailliste et avec une petite formation religieuse. Un accord a été obtenu le 7 février pour former un gouvernement de coalition (Chrétiens démocrates, travaillistes, Union chrétienne des Pays-bas). Jan Peter Balkenende reste à la tête de l'exécutif.

drape-pologne.jpgpdt-pologne-bronis-aw-komorowski.jpgpdt-pologne-pm-donald-tusk.jpg

  Pologne : Capitale : Varsovie - Superficie : 312 685 Km² - Population : 38,20 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Bronislaw Komorowski (Président - Plate-forme civique(PO)) ; M. Donald Tusk (Premier ministre désigné - Plate-forme civique (PO))
  • Monnaie : Zloty - Découpage administratif : 16 provinces administratives, 373 districts, 2 836 communes. - Indicatif téléphonique : 00 48

 La Pologne (Polska) est une République à caractère mixte, dans laquelle le Président élu pour cinq ans au suffrage universel dispose de pouvoirs étendus. Mais le Premier ministre est responsable devant les deux chambres du Parlement, la Diète (Sejm) et le Sénat, élus au suffrage universel direct. Les élections présidentielle et législatives de 2005 ont vu la victoire du Parti conservateur Droit et Justice. Lech Kaczyński est devenu Président de la République et Kazimierz Marcinkiewicz a pris la tête du gouvernement. En juillet 2006, Kaczyński nomma son frère à la tête du gouvernement, Jaroslaw Kaczyński. Mais en octobre 2007, le parti libéral de la Plate-forme civique a remporté les élections législatives anticipées. Donald Tusk, qui dirige la formation depuis 2003, a été nommé Premier ministre. Les prochaines élections présidentielles devaient avoir lieu en Pologne à l'automne 2010. Mais le crash de l'avion présidentiel le 10 avril 2010 à Smolensk, en Russie, a bouleversé le calendrier. L'accident n'a fait aucun survivant. Parmi les passagers se trouvait le président Lech Kaczyński. Des élections anticipées ont eu lieu le 20 juin en Pologne pour désigner le nouveau chef d'Etat, remportées par Bronisław Komorowski, président de la Diète et donc président du pays par intérim, contre Jaroslaw Kaczinsky, le frère jumeau du président défunt.

drape-portugal.gifpdt-portugal-cavaco-silva.jpgpdt-portugal-pedropassoscoelho.jpg

Portugal : Capitale : Lisbonne - Superficie : 91 946 Km² - Population : 10,63 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1986

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Aníbal Cavaco Silva (Président - Parti social-démocrate) ; M. Pedro Passos Coelho (Premier ministre - Parti social-démocrate)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 5 régions, 2 régions autonomes, 18 disctricts, 308 communes. - Indicatif téléphonique : 00 351

Le Portugal est une république de type semi présidentiel, régie par la Constitution de 1976. Les élections législatives anticipées de février 2005 à l’Assemblée de la République, chambre unique du parlement portugais, ont permis à l’opposition socialiste, menée par José Socrates, d’emporter la majorité absolue pour la première fois depuis la "Révolution des Œillets" (1974).
Le 5 juin 2011, le Parti social-démocrate (PSD) a largement remporté les élections législatives. Pedro Passos Coelho devient Premier ministre, remplaçant M. Socrates.
Le Président de la République est Anibal Cavaco Silva (conservateur), qui a succédé en mars 2006 à Jorge Sampaio (Parti Socialiste), non rééligible après deux mandats successifs. 

drape-republique-tcheque.jpgpdt-tcheque-vaclav-klaus.jpgpdt-tcheque-pm-petr-necas.jpg

  République Tchèque : Capitale : Prague - Superficie : 78 867 Km² - Population : 10,53 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Vaclav Klaus (Président de la République - Parti démocratique civique (ODS)) ; M. Petr Necas (Parti démocratique civique (ODS))
  • Monnaie : Couronne tchèque - Découpage administratif : 14 provinces, 6 254 communes. - Indicatif téléphonique : 00 420

 La République Tchèque (Česká Republika) est une république à caractère mixte, présidentiel et parlementaire.
L’échec des élections européennes de juin 2004 a entraîné la démission du gouvernement et l’accélération des alternances. Le pays connaît depuis quelques années une instabilité gouvernementale chronique et une forte volatilité de l’électorat, en partie liée à la désaffection des Tchèques envers une classe politique jugée corrompue. En avril 2009, le Président Vaclav Klaus a nommé Jan Fischer, Premier ministre, pour former un gouvernent d'intérim, en pleine présidence semestrielle de l'Union européenne, suite à la chute du cabinet "Topolanek".  M. Fisher est un haut fonctionnaire qui dirige depuis six ans l'Office tchèque des Statistiques. Il n'est affilié à aucun parti politique. Suite aux élections législatives de mai 2010 c'est finalement Petr Necas du Parti démocratique civique (ODS) qui est actuellement premier ministre. Vaclav Klaus a été réélu, le 15 février 2008, pour un 2e mandat de 5 ans à la tête de la République tchèque. Soutenu par le Parti démocrate civique (ODS), il a recueilli 141 voix lors du 3e tour de scrutin de cette 2e élection présidentielle, soit une voix de plus que la majorité simple requise au 3e tour.

drape-roumanie.jpgpdt-roumanie-traian-b-sescu.jpgpdt-roumanie-pm-emil-boc.jpg

  Roumanie : Capitale : Bucarest - Superficie : 238 391 Km² - Population : 21,41 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2007

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Traian Basescu (Président de la République - Parti démocrate-libéral) ; M. Emil Boc (Premier ministre-Parti démocrate-libéral)
  • Monnaie : Leu - Découpage administratif : 41 départements et une municipalité de statut spécial (Bucarest), 103 municipalités, 208 villes, 2 825  - communes - Indicatif téléphonique : 00 40

 La Roumanie (România) est une République dotée d’un parlement bicaméral et dont la Constitution est en partie inspirée de celle de la Vème République Française. Le pays est membre du Conseil de l’Europe (1993) et de l’OTAN (2003).
Son président, Traian Basescu (Parti Démocrate Libéral), a été élu en 2004. Suite au renversement du gouvernement du Premier ministre Emil Boc (Parti National Libéral), le président roumain a chargé en octobre 2009 un économiste indépendant, Lucian Croitoru, de former un nouveau gouvernement. Il possède des pouvoirs limités face à un gouvernement dont les ministres sont soumis à une habilitation individuelle du Parlement lors de l’investiture du gouvernement. Aujourd'hui, c'est à nouveau Emil Boc qui est premier ministre.

drape-grande-bretagne.jpgpdt-monde-royaume-uni-elisabeth-II.jpgpdt-royaume-uni-pm-cameronnew.jpg

  Royaume-Uni : Capitale : Londres - Superficie : 243 820 Km² - Population : 62,43 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1973

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. la Reine Elisabeth II ; M. David Cameron, Parti conservateur)
  • Monnaie : Livre Sterling - Découpage administratif : 4 provinces (Angleterre, Pays de Galle, Ecosse, Irlande du nord), dont 8 régions, la Collectivité du grand Londres et 46 comtés en Angleterre; 8 comtés au Pays de Galles; 12 régions en Écosse; - 26 districts en Irlande du Nord. - Indicatif téléphonique : 00 44

Le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord (United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, nom officiel depuis 1923) est une monarchie constitutionnelle sur laquelle règne la Reine Elizabeth II de la dynastie des Windsor depuis 1952.
La vie politique a été marquée par 13 années de gouvernement travailliste (la gauche libérale). Gordon Brown a succédé à Tony Blair en tant que chef du gouvernement le 27 juin 2007. Tony Blair conduisait le gouvernement depuis 1997, c'est à dire durant trois mandats.  Mais les dernières élections générales, en mai 2010, ont porté au pouvoir le conservateur David Cameron, en coalition avec un troisième parti, les libéraux-démocrates, menés par Nick Clegg.
Alors que ce sont les élections législatives qui déterminent les sièges à la Chambre des communes, la composition de la Chambre des Lords est déterminée de droit, par nomination ou hérédité. 
Avec la "dévolution" de la fin des années 1990, le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Ulster ont obtenu une autonomie accrue et d’importants transferts de compétences. 

drape-slovaquie.jpgpdt-slovaquie-ivan-gasparovic.jpgpdt-slovaquie-pm-iveta-radicova.jpg

Slovaquie : Capitale : Bratislava - Superficie : 49 034 Km² - Population :5,43 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Ivan Gašparovic (Président de la République - Mouvement pour la démocratie (HZD)) ; Mme Iveta Radicová (Président du gouvernement -  Union démocrate et chrétienne slovaque)
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 8 régions, 21 districts, 2887 communes. - Indicatif téléphonique : 00 421

 Indépendante depuis le 1er janvier 1993, la Slovaquie (Slovenska republika) est une république parlementaire.
Le Président de la République, Ivan Gašparovič, a été élu au suffrage universel direct pour cinq ans en 2004. Il a été réélu, le 4 avril 2009, pour un nouveau mandat avec plus de 55 % des suffrages. Le pouvoir exécutif est exercé par le premier ministre, Iveta Radičová, en poste depuis juillet 2010.
Quatre partis composent depuis un gouvernement de coalition : le SDKÚ-DS, parti de droite de la chef de gouvernement, Most Hid, parti social libéral défendant une coopération plus étroite avec la minorité hongroise slovaque, le parti libéral SaS et le parti de droite KDH.

drape-slovenie.jpgpdt-slovenie-danilo-turk.jpgpdt-slovenie-pm-borut-pahor.jpg

Slovénie : Capitale : Ljubljana - Superficie : 20 273 Km² - Population : 2,05 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 2004

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : M. Danilo Türk (Président de la République - Centre gauche) ; M. Borut Pahor (Premier ministre - Parti social démocrate (SDS))
  • Monnaie : Euro - Découpage administratif : 12 régions, 58 unités administratives, 192 communes. - Indicatif téléphonique : 00 386

La République de Slovénie (Slovenija) est une république parlementaire.
Le Président de la République Danilo Türk, du centre gauche, a été élu en 2007. Le Premier ministre est Borut Pahor du Parti social démocrate.
Ancien membre de la République socialiste fédérative de Yougoslavie, le pays a proclamé son indépendance le 25 juin 1991. 

drape-suede.jpgpdt-suede-charles-xvi-gustave.pngpdt-suede-pm-fredrik-reinfeldt.jpg

Suède : Capitale : Stockholm - Superficie : 441 369 Km² - Population : 9,41 millions - (Eurostat - 2011) - Adhésion : 1995

  • Chefs de l'Etat et du gouvernement : S.M. le Roi Carl XVI Gustav ; M. Fredrik Reinfeldt (Premier ministre - Parti modéré suédois)
  • Monnaie : Couronne suédoise - Découpage administratif : 2 régions, 21 comtés, 289 communes. - Indicatif téléphonique : 00 46

 La Suède (Sverige) est une monarchie constitutionnelle. Carl XVI Gustav est roi depuis 1973.
Le Premier ministre est Fredrik Reinfeldt (Parti Modéré Suédois), il dirige une coalition de centre-droit depuis octobre 2006.
Le Premier ministre et chaque ministre individuellement sont responsables, devant le Riksdag, parlement monocaméral élu pour 4 ans. M. Fredrik Reinfeldt a succédé à M.G. Persson qui avait été reconduit au poste de Premier ministre après la victoire de son parti aux élections de 2002.

 

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : jeudi 10 novembre 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site